L’histoire de la guerre d’Algérie fait son chemin au gré des événements mémoriels et de l'apparition de nouvelles sources. L’anniversaire des cinquante ans de la signature des accords d’Evian, le 18 mars 1962, a provoqué une véritable ébullition dans le champ éditorial francophone. Entre essais historiques, témoignages d’anciens combattants français ou de militants du Front de Libération nationale (FLN), et travaux sur des populations parfois marginalisées comme les harkis, les livres pleuvent. Cette abondance d’écrits contraste singulièrement avec la pudeur, sinon l’embarras, qui caractérise l’attitude des deux Etats héritiers de ce conflit. Aucun n’a officiellement célébré le 19 mars, qui sonne encore comme une défaite pour certains Français et comme le début d’une rupture entre le pouvoir et la population côté algérien.

Nonfiction.fr a d’abord fait le choix d’aborder les ramifications historiques complexes de cette guerre et ses résonnances contemporaines avec Raphaëlle Branche, maîtresse de conférences à Paris-I, spécialiste de la violence coloniale. Puis de rendre compte de l’aventure singulière des Editions de Minuit, éditeur engagé dans la dénonciation de la torture au prix d’une lutte acharnée contre la censure d’Etat dès 1957. Ce dossier sera complété par plusieurs critiques de livres consacrés à l’histoire de cette guerre dans les semaines qui viennent.

Sommaire : 

- Entretien avec Raphaëlle Branche, par Pierre-Henri Ortiz et Pierre Testard :

I- Des "événements" à la guerre d'Algérie

II- Les violences de guerre

III- L'embuscade de Palestro

IV- La mémoire actuelle de la guerre d'Algérie

- Raphaëlle Branche, L'embuscade de Palestro, par Lancelot Arzel. 

- Anne Simonin, Le droit de désobéissance. Les Editions de Minuit en guerre d'Algérie, par Marion Pinchault. 

Entretien avec Anne Simonin, par Marion Pinchault. 

- Regard croisé sur Violence ordinaire dans l'Algérie coloniale, de Sylvie Thénault, et L'OAS. La peur et la violence, d'Anne-Marie Duranton-Crabol, par Tramor Quemeneur. 

 

A lire aussi : 

- Sébastien Denis, Le cinéma et la guerre d'Algérie, par Olivier Hadouchi. 

- François Malye et Benjamin Stora, François Mitterrand et la guerre d'Algérie, par Vincent Chambarlhac. 

- Benjamin Stora, Le mystère De Gaulle. Son choix pour l'Algérie, par David Valence. 

- Maria Romo-Navarrete, Pierre Mendès-France : héritage colonial et indépendances, par Thomas Vaisset. 

- Frederick Cooper, Le colonialisme en question. Théorie, connaissance, histoire, par Claire Marynower#nf#