Voici les dernières critiques parues sur nonfiction.fr : 

 

Balkans, Russie : 

 

- Oleg Serebrian, Autour de la Mer noire. Géopolitique de l’espace pontique, par Florent Parmentier. 

 

Oleg Serebrian dessine les contours d’un objet géopolitique encore mal connu qui pourrait néanmoins se retrouver au cœur des enjeux du XXIe siècle.

 
 

Ecologie :

 

- Dominique Bourg et Kerry Whiteside, Vers une démocratie écologique. Le citoyen, le savant et le politique, par Nathalie Blanc. 

 

Quelles solutions politiques et institutionnelles pour faire face aux défis sans précédents posés par la crise écologique, aux dimensions multi-scalaires ? Les auteurs de ce livre, spécialistes d’écologie politique, proposent un remaniement des institutions qui laisse un peu rêveur…

 
 

Europe : 

 

- Elisabeth Guigou, Pour une Europe juste, par Nicolas Leron. 

 

Une vision résolument politique de l'Europe.

 
 

- Philippe Herzog, Une tâche infinie. Fragments d’un projet politique européen, par Xavier Carpentier Tanguy.

 

À travers une série de dialogues, un plaidoyer pour une Europe de la discussion.

 
 

Histoire des Sciences : 

 

- Alain Giraud-Ruby, Le ciel dans la tête ?, par Walter Appel.

 

Une nouvelle histoire de l'astronomie alors qu'il y en a déjà tant ? Sortant des sentiers battus, celle-ci démonte les idées reçues et la mythologie qui s'est imposée dans notre vision de l'avancée des connaissances.  

 
 

Littérature : 

 

- André du Bouchet, Aveuglante ou banale. Essais sur la poésie, 1949-1959, et Une lampe dans la lumière aride. Carnets, 1949-1955, par Emilio Sciarrino.

 

La double publication de ses essais et d’un nouveau choix d’extraits de ses carnets éclaire la lucidité critique et la vivacité d’essayiste du poète André du Bouchet.  

 

- Daniel Mendelsohn, Si beau, si fragile, par Anne Laurence Gollion.

 

Chef de file discret des lettres américaines, Daniel Mendelsohn se raconte dans un riche recueil de critiques et nous apprend autant sur ses maîtres que sur lui-même.

 

- Michel David, La mélancolie de Michel Houellebecq, par Cécile Voisset-Veysseyre. 

 

Le psychanalyste Michel David nous livre un portrait de Michel Houellebecq qui permet d’aiguiser notre regard en direction d’un écrivain mélancolique.

 
 

Philosophie : 

 

- Alain Renaut, Quelle éthique pour nos démocraties ?, par Alain Policar. 

 

Une passionnante contribution à la réflexion sur l'éthique publique et une pierre supplémentaire à l'édifice d'auto-renouvellement de la pensée libérale.

 

- Emmanuel Levinas, Paroles et silences. Œuvres complètes, volume 2, par Yoann Colin. 

 

Les conférences prononcées régulièrement au Collège philosophique témoignent du travail d’élaboration et de maturation de la pensée philosophique de Levinas, entre 1948 et 1962, période cruciale dans sa réflexion puisqu’elle aboutit au grand ouvrage de 1961 : Totalité et infini.

 
 

Santé publique : 

 

- Laurent Sedel, Il faut sauver les malades ! Chronique optimiste d’une catastrophe annoncée, par Aurélie Moriceau. 

 

En s’appuyant sur le quotidien à l’hôpital, cet ouvrage dénonce les dysfonctionnements actuels du système de santé français afin de prévenir à terme une médecine à plusieurs vitesses.

 
 

Sociologie : 

 

- Gaële-Henri Panabière, Des héritiers en échec scolaire, par Patrick Cotelette. 

 

89 % des enfants de cadres obtiennent leur baccalauréat, capital culturel oblige dirait Bourdieu. Que dire des 11 % restants ? Une analyse sociologique des "irrégularités sociales".

 
 

Spectacle vivant : 

 

- Jean-François Ryngaert, Jouer, représenter. Pratiques dramatiques et formation, par Paul Balagué. 

 

Sans jamais renoncer face aux complexités de la pratique théâtrale, Jean-Pierre Ryngaert défriche le champ du faire théâtral et dépoussière les idées reçues. Un ouvrage de référence#nf#