Voici les dernières critiques parues sur nonfiction.fr :



Arts appliqués :

- Joy Sorman et Eric Lapierre, L’inhabitable, par Tony Côme.

Un écrivain et un architecte face à l’insalubrité de l’immobilier, aujourd’hui à Paris.


- Olivier Cinqualbre, La Maison Tropicale- Jean Prouvé, par Caroline Bougourd.

Un hommage stimulant à l’aventure de la Maison tropicale construite par Jean Prouvé.


Essais politiques :

- Bruno Le Maire, Sans mémoire, le présent se vide, par Lora Jouault.

Le dévoilement du ministre de l'Agriculture sur la politique et ses valeurs.


- Jean-Pierre Chevènement, La France est-elle finie ?, par Laurent Bouvet.

Un livre d'une figure majeure de la gauche française qui se distingue des essais politiques habituels.


Europe :

- Charles Bricman, Comment peut-on être belge ?, par Fabien Cazenave.

La Belgique expliquée aux Français.


Géographie :

- Virginie Raisson, 2033. Atlas des futurs du monde, par Alexis Gonin.

2033. Atlas des futurs du monde livre une audacieuse entreprise de prospective, à travers laquelle le monde tel qu'il pourrait être dans un peu plus de 20 ans nous est donné à voir.


Histoire :

- Claire Blandin, Le Figaro Littéraire. Vie d’un hebdomadaire politique et culturel (1946-1971), par François Quinton.

"Ni le twist ni le rock ne règnent dans nos couloirs" (Pierre Brisson).


- Claire Blandin, Le Figaro. Histoire d’un journal, et Le Figaro Littéraire. Vie d’un hebdomadaire politique et culturel (1946-1971), par Laurent Martin.

Le Figaro est l’un des plus anciens titres de la presse française. Ses divers avatars n’avaient encore jamais été étudiés de manière systématique. C’est chose faite désormais.


- François Reynaert, Nos ancêtres les Gaulois, et autres fadaises, par Marie Ranquet.

Une démystification de l’histoire nationale, dans un ouvrage grand public rigoureux et agréable.


- Georges Le Tervanick, Souvenirs de l’année terrible, 1870-1871, par Jehanne-Emmanuelle Monnier.

Il y a 140 ans, la France reconnaissait sa défaite face à l’Empire allemand et sombrait dans la guerre civile. Une page marquante de notre histoire aujourd’hui bien oubliée mais ravivée par des témoignages d’époque. 


Littérature :

- Guillaume Métayer, Anatole France et le nationalisme littéraire. Scepticisme et tradition, par Christian Ruby.

Faire jouer la notoriété d’un auteur au sein de sa perspective, c’est tenter de bénéficier d’un transfert d’aura. L’aventure est arrivée à Anatole France, au point de faciliter l’oubli postérieur de cet écrivain, académicien et dreyfusard.


Philosophie :

- Claude Romano, Au cœur de la raison, la phénoménologie, par Thibaud Zuppinger.

Une synthèse convaincante sur les fondements de la phénoménologie.


Politique de la Ville :

- Denis Delbaere, La fabrique de l’espace public. Ville, paysage et démocratie, par Antonin Margier.

À travers une étude sur les espaces publics émergents dans les périphéries urbaines, l’auteur défend l’intégration du paysage dans la conception de ces nouveaux lieux communs. 

- Pierre Gras, Le Temps des ports. Déclin et renaissance des villes portuaires, par Pierre Chancerel.

Un livre sur la place des ports dans la mondialisation et la transformation des espaces portuaires dans les villes.


Sociologie :

- Serge Audier, La pensée solidariste. Aux sources du modèle républicain, par Mikael Ecanvil.

Un livre actuel et original pour comprendre l'émergence de la pensée solidariste et les principes sous-jacents au modèle social républicain#nf#