Un dossier d'ensemble sur le "Retour des penseurs démocrates".
Dossier coordonné par Boris Jamet-Fournier


Sommaire du dossier "Le Retour des penseurs démocrates" :

Introduction du dossier par Boris Jamet-Fournier : introduction.

- Une critique du livre de Paul Krugman, The Conscience of a Liberal (W. W. Norton), par Martin Kessler.
(En pleine campagne démocrate, le livre de Krugman est convaincant et instructif, malgré une faiblesse dans les détails.)

- Une critique du même livre, par Jean-Baptiste Soufron
(Krugman en appelle à la mise en place d’un véritable agenda libéral, c'est-à-dire un programme politique qui permette de nouvelles avancées sociales.)

- Une critique du livre de Robert Reich, Supercapitalisme (Vuibert), par Vincent Jacob.
(Comment le monde court vers un nouvel âge économique, et comment combattre ce "supercapitalisme". Un livre parfois un peu "binaire", mais tout de même intéressant.)

- Une critique croisée de ces deux livres  par Gilles de Margerie.
(Les intellectuels de la gauche américaine sont moins dénonciateurs et finalement plus efficace que leurs homologues français. Ils produisent des essais riches en données et en enseignements...)

- Une critique du livre d'Anne-Marie Slaughter, The Idea that is America (Basic Books), par Sophie Meunier.
(Alors que les démocrates sont en position de gagner la présidentielle de novembre 2008, les "nouveaux penseurs" affluent pour marquer une rupture ferme avec l'administration précédente.)

- Une critique du livre Matt Bai, The Argument (The Penguin Press), par Anna Gressel-Bacharan.
(Aux Etats-Unis, la politique change de visage : les blogueurs prennent une place de choix dans le débat public américain. Comment le parti démocrate digère-t-il ces transformations ?)


- Une critique du livre de Barack Obama, L'audace d'espérer (Presses de la Cité), par Frédéric Martel.
(Dans L’Audace d’espérer, Barack Obama, challenger d’Hillary Clinton dans les primaires démocrates pour l’élection présidentielle de 2008, entend refonder la vie politique américaine. Un candidat aussi séduisant que son livre est décevant.)


- Une critique du livre de François Durpaire et Olivier Richomme, L'Amérique de Barack Obama (Démopolis), par Alexandre Rios Bordes.
(Une biographie qui est aussi une tentative d'analyse du phénomène Barack Obama, premier candidat noir en position de remporter la présidentielle aux Etats-Unis.)


- Une critique du livre de Greil Marcus, L'Amérique et ses prophètes (Galaade), par Alice Béja.
(Greil Marcus nous conte merveilleusement l'histoire des artistes qui ont voulu "assoir le sens" d'un Amérique mouvante. Passionant.)


- Une critique du livre de Benjamin barber, Comment le capitalisme nous infantilise (Fayard), par Christophe Fourel.
(Un récit de la dérive capitaliste et une analyse des points de tension entre consommateur et citoyen.)


- Une critique du livre de Jacob S. Hacker, The Great Risk Shift: The Assault on American Jobs, Families, Health Care, and Retirement--And How You Can Fight Back (Basic Books), par Irène Favier.
(
Les Etats-Unis ne sont pas que le pays d'un rude "chacun pour soi" : Hacker veut recréer un idéal et des institutions applicables au XXIème siècle...)



> Vous pouvez également consulter les articles thématiques préparés par nonfiction.fr pour ce dossier.

- Une courte biographie de Joseph Nye, théoricien du "soft-power" et probable futur Conseiller à la sécurité nationale.

- Un article de fond sur la définition que fait aujourd'hui J. Nye du "soft-power" ou plutôt, désormais, du "smart-power".

- Une courte biographie de "Dick" Holbrooke, l'homme de la politique étrangère chez Hillary Clinton.

- Un article sur Lawrence Lessig: fondateur des "Creative Commons" et "conseiller informel" de Barack Obama.

- Le déclin des Etats-Unis : post scriptum à l'article de P. Khanna paru dans le New York Times.

- Un article qui revient sur le débat "race-gender" dans la campagne américaine.


* Retrouvez également toute l'actualité de l'élection américaine sur nonfiction.fr.



--
Crédit photo: Daniella Zaclman/ www.flickr.com