Voici les dernières critiques parues sur nonfiction.fr : 

 
 

Droit : 

 

Paolo Grossi, L’Europe du Droit, par Blandine Sorbe. 

 

Une synthèse lumineuse des grandes évolutions qui ont marqué l’histoire juridique de l’Europe depuis le Moyen-Âge.

 
 
 

Economie : 

 

Jean-Michel Cornu, De l’innovation monétaire aux monnaies de l’innovation, par Baptiste Perrissin-Fabert.

 

Un essai stimulant, sans prétention théorique, qui, à travers le récit du fonctionnement de monnaies complémentaires, réexamine la fonction sociale première.

 
 

Essais politiques : 

 

Pierre Favier, 10 jours en Mai, par Damien Augias. 

 

Le récit journalistique des dix  jours qui ont précédé la prise de pouvoir de l'ancien Président.

 
 

Géographie : 

 

Hervé Vieillard-Baron, Banlieues et périphéries. Des singularités françaises aux réalités mondiales, par Catherine Fournet-Guérin.

 

Le manuel d’Hervé Vieillard-Baron, paru pour la première fois en 2001, est bien connu des géographes, à la fois pour sa clarté et son regard analytique, loin de toute vision apocalyptique des banlieues françaises. Il est réédité en 2011 à l’occasion du programme des concours de l’enseignement (la France en villes ou la France urbaine).

 
 

Histoire : 

 

Capucine Nemo-Pekelman, Rome et ses citoyens juifs (IVe-Ve siècles), par Pierre-Henri Ortiz. 

 

Une remise en question érudite des hypothèses qui fondent notre compréhension des origines lointaine de la haine des juifs en Occident.

 
 

Littérature : 

 

Stéphane Barsacq, Cioran. Ejaculations mystiques, par Alexandre Salcède. 

 

Un essai qui met en lumière la présence d’une joie proche de celle éprouvée par les mystiques dans l’œuvre du prophète du désespoir.

 
 

Monique Wittig (dir), Le chantier littéraire, par Emilio Sciarrino.

 

Un essai critique sur la possibilité de dépasser le genre par les forces du langage.

 
 

Robert Ellrodt, Montaigne et Shakespeare. L’émergence de la conscience moderne, par Laurent Angard.

 

Des formes nouvelles de la conscience de soi se sont manifestées dans les œuvres de Montaigne et de Shakespeare. Leur originalité est analysée par Robert Ellrodt à travers l’évolution de la notion de subjectivité.

 
 

Musiques actuelles :

 

Ian Hunter, USA 1972. A travers l'Amérique avec Mott the Hopple, par Sophie Rosemont. 

Savoureux journal de bord d’une rock star britannique durant sa tournée américaine, dans les années 70.
 

Musiques classiques :

 

Cristina Barbulescu, Les opéras européens aujourd'hui. Comment promouvoir un spectacle ?, par Jean-Philippe Thiellay.  


Numérique : 

 

Paul Jorion, La guerre civile numérique, par Patrice Carré.

 

La "guerre civile numérique" aura-t-elle lieu ? Sans doute ! Les affrontements, sur plusieurs théâtres d'opérations, ont même déjà commencé. Du hacker au manifestant dans les rues de Téhéran, virtuelle et réelle, la guerre témoigne de mutations radicales qui s'écrivent, nous dit Jorion, dans la quête d'une démocratie à conquérir ou reconquérir...

 

Cette critique est publiée dans le cadre du dossier de la rédaction sur le numérique

 
 

Philosophie : 

 
 

Jacob Rogozinski, Guérir la vie. La passion d'Antonin Artaud, par Judith Michalet. 

 
 

Une plongée dans l'oeuvre poétique et vitale d'Antonin Artaud, en dialogue avec Derrida et Deleuze.

 
 
Science Politique : 
 

Nicolas Poirier, Création et Institution. L’ontologie politique de Cornélius Catoriadis, par Frédéric Ménager-Aranyi. 

 

Un ouvrage qui pose un point de vue singulier sur la dimension ontologique de l'oeuvre de Cornelius Castoriadis. Une thèse dont le grand mérite est de montrer qu'une ontologie politique est compatible avec une réflexion sur la démocratie#nf#