Voici les dernières critiques parues sur nonfiction.fr :

 

Arts appliqués : 

 

Hartmut Bohnacker, Benedikt Grob et Julia Laub, Design Génératif, par Noë Brand. 

 

Un des rares ouvrages en français consacré à Processing, l’environnement de développement informatique libre en pleine effervescence. Une édition luxueuse et généreuse, comme pour fêter ses dix ans d’existence.

 

 

Droits des personnes LGBT : 

 

Jaime A. Seba, Homosexuality around the world. Safe havens, cultural challenges, par Youssra Talbi. 

 

Un ouvrage pédagogique qui donne un panorama des situations des homosexuels à travers le monde.

 

 

Langue française : 

 

Alain Rey, Dictionnaire amoureux des dictionnaires, par Elodie Saliceto. 

 

Un itinéraire personnel à travers l’aventure universelle des mots.

 

 

Littérature :

 

Dominique Marny, Jean Cocteau. Archéologie de sa nuit, par Julie Trenque. 

 

Un essai très riche qui retrace la vie de Jean Cocteau, génie et dandy dont l’étendue de l’œuvre est considérable.

 

 

Maghreb :

 

Pierre Puchot, Tunisie, une révolution arabe, par Lilia Blaise.

 

Un recueil des articles de Pierre Puchot, grand reporter à Mediapart, qui retracent la chronologie des évènements en Tunisie depuis 2008.

 

 

Moyen-Orient : 

 

Thomas Brisson, Les intellectuels arabes en France, par Mathieu Bouchard. 

 

Un ouvrage éclairant qui retrace les grandes lignes de l'histoire de la migration des intellectuels arabes vers la France depuis le début du XIXe siècle.

 

 

Numérique : 

 

Maya Bacache-Beauvallet, Marc Boureau et François Moreau, Portrait des musiciens à l’heure du numérique, par Mathieu Perona. 

 

Afin de sortir de l'impasse d'un débat réduit au seul piratage, cet ouvrage propose d'examiner les conséquences du passage au numérique sur l'activité des musiciens professionnels en s'adressant d'abord aux premiers concernés.

 

 

Politique de la ville : 

 

Sharon Zukin, Naked City. The death and life of authentic urban places, par Antonin Margier.

 

A l'heure où la culture devient intégrée aux réflexions sur le devenir des villes, Sharon Zukin propose d’analyser l’authenticité des lieux pour comprendre leur attractivité et les mutations urbaines à l’œuvre. 

 

Dominique Boullier, La ville événement. Foules et publics urbains, par Jérôme Lefilliatre.

 

Devenus fréquents, les événements urbains n’en modifient pas moins l’urbanité et les rapports sensibles des résidents et des usagers à la ville. Dans cette perspective, cet ouvrage se propose de décrypter les relations entre citadins, ville et événement.

 

 

Psychologie : 

 

Pierre Schulz, Consolation par le chien, par Blandine Sorbe. 

 

Un livre très distrayant, qui aborde sur un ton badin des questions profondes sur la nature de l’homme – et du chien.

 

 

Science Politique :

 

Jean Jaurès, Le socialisme et la vie. Idéalisme et matérialisme, par Fabien Escalona. 

 

En quelques pages accessibles, une plongée dans la réflexion et les discours de Jean Jaurès, qui nourrit l’esprit et invalide définitivement les récentes tentatives de récupération politique#nf#