Aujourd’hui sort en librairie L’Annuel des Idées 2010 (Bourin Editeur). Coordonné par Emmanuel Lemieux, cet ouvrage tente de rendre compte des idées qui ont émergé en 2009, et qui pourraient façonner la vie intellectuelle à travers le monde en 2010.


Classé par rubriques, il propose plusieurs angles d’analyse pour expliquer la création et la percolation d’une idée nouvelle.  D’abord sont exposées les théories, débats et concepts qui ont fait "penser, ruminer, réagir, enflammer le monde en 2009". On y trouve des articles percutants sur la crise économique et le renouveau des analyses du système financier qu’elle a nécessairement provoqué, ou sur le retour de l’éloquence en politique   à travers l’exemple de Barack Obama.


L’Annuel des Idées revient ensuite sur les lieux névralgiques où ont eu lieu débats, révolutions silencieuses et polémiques, de la Chine à l’Afrique, en passant par l’Italie de Berlusconi. De plus, il présente les intellectuels qui ont su porter et mettre en avant leurs idées, comme Shlomo Sand, historien israëlien auteur du controversé Comment le peuple juif fut inventé ? (Fayard), l’anthropologue Paul Jorion, auteur d’un blog prisé, ou l’écrivain martiniquais Edouard Glissant, théoricien de la "créolisation" du monde.


Cet ouvrage exhaustif, qui reprend pour une grande part les articles publiés sur le site idée@jour, évoque aussi les institutions et organisations d’où "ont surgi des idées, des innovations, des interrogations et des scandales", telles le Quai d’Orsay ou le CNRS, et l’influence posthume de certaines figures de l’histoire des idées, comme Claude Lévi-Strauss ou l’écologiste Arne Naess. Enfin, une chronologie resitue l’ensemble dans un ordre utile pour la compréhension des enjeux du débat d’idées de demain#nf#