Née le 1er février 1909, après le « faux-départ » de l’année précédente, La Nouvelle Revue française (NRF) a longtemps dominé la scène littéraire et intellectuelle française, accueillant nombre des plus grands écrivains du XXe siècle. Véritable monument du monde des lettres, considérée à son apogée comme « la rose des vents de la littérature française », à l’origine par ailleurs de la maison Gallimard, La NRF a aujourd’hui perdu de son éclat. Plusieurs publications retracent l'histoire de cette revue mythique à l'occasion de son centenaire#nf#

 

 - Alban Cerisier, Une histoire de La NRF (Gallimard) et En toutes lettres ... Cent ans de littérature à La Nouvelle Revue française (Gallimard), par Caroline Pichon.

- Collectif, L'œil de La NRF. Cent livres pour un siècle (Gallimard), par Camille Koskas.

- Yaël Dagan, La NRF entre guerre et paix. 1914-1925 (Tallandier), par François Quinton.

- Jean Paulhan et André Lhote, Correspondance 1919-1961 (Gallimard), par Vincent Giroud.

 

* À lire également sur nonfiction.fr :

- Dominique Fernandez, Ramon (Grasset), par Vincent Giroud.