Suivez-nous

FacebookRSS

Histoire

L'Europe. Encyclopédie historique

Couverture ouvrage

Christophe Charle (dir.) Daniel Roche (dir.)
Actes Sud , 2397 pages

L'aventure socio-culturelle européenne
[lundi 28 janvier 2019]


L'Europe, encyclopdie historique offre une histoire multinationale l'chelle du continent rdige par plus de 430 spcialistes de tous horizons.

L'Europe, encyclopédie historique était attendue : par son échelle spatiale (le continent européen), temporelle (de l’Antiquité à nos jours), mais aussi par son ambition globale, l'ouvrage dirigé par Christophe Charle et Daniel Roche fera date. Pour plusieurs raisons. Tout d'abord, par sa volonté d'exhaustivité : la diversité des thèmes retenus, qui vont de l'histoire politique à l'histoire culturelle, en phase avec l'historiographie actuelle. Ensuite, par la brièveté et la précision des notices (deux pages maximum), accompagnées à chaque fois d'une bibliographie succincte qui permet d'approfondir le sujet. Chacun peut y trouver l'information qu'il recherche sans avoir à lire l’ouvrage en entier.

L'objectif des deux directeurs scientifiques, à savoir redonner un intérêt à ce genre de parution, est atteint. L'Europe, encyclopédie historique est donc un ouvrage très volumineux (près de 2400 pages) et complet sur les aspects socio-culturels de notre continent. Charle et Roche ont réuni une équipe de spécialistes des questions abordées, réalisant des notices instructives tout en restant abordables par le plus grand nombre.

 

Combiner chronologie et approche thématique

L'Europe, encyclopédie historique est bâtie selon un plan à la fois chronologique (de l'Antiquité à nos jours) et surtout thématique, à l'intérieur de chaque partie chronologique principalement.

La première partie de l'ouvrage, intitulée « Fondements et permanences » dresse un bilan social et culturel de ce qu'est l'Europe aujourd'hui en parlant des mythes communs, des symboles européens et des cultures partagées, mais aussi des frontières du continent. Cette partie est composée d'aller-retours permanents entre le passé antique et notre présent, comme pour mieux montrer les racines communes des peuples et des cultures du continent.

La seconde partie, intitulée « L'Europe médiévale, naissance et renaissance des Europes » s'attache à mettre en lumière à la fois l'évolution des pouvoirs et contre-pouvoirs depuis la fin de l'Antiquité, mais aussi la chrétienté triomphante à l'époque sur le continent. La sous-partie intitulée « Visions du monde », nous montre bien, à l'image de l'historiographie récente, que le Moyen-Age est tout sauf une époque obscure. Ainsi, le choix de traiter la Renaissance dans cette partie (avec le titre évocateur « Fragile Renaissance ») témoigne pour les auteurs que cette période est dans la continuité plus que dans la rupture par rapport à la période médiévale.

La troisième partie de l'ouvrage, dont le titre est « L'Europe des guerres, des Réformes et des Lumières » s'attache à évoquer la période moderne du XVIème au XVIIIème siècle. Une part importante de celle-ci traite de la naissance des Etats moderne, fait incontournable de la période. Le choix de la sous partie « Combats religieux et débats d'idées » résume pour sa part très bien les aspirations de l'époque : le questionnement est en effet permanent sur le sacré et on ne peut alors le désolidariser du reste des questions sociales et culturelles.

Une autre partie, correspondant parfaitement aux attentes actuelles en histoire globale, traite des « Nouveaux mondes à conquérir » par les Européens, ou comment l'Europe a découvert et conquis les autres continents à l'époque moderne. Comme un clin d’œil à sa lointaine devancière, L'Europe, encyclopédie historique traite des « Lettres, sciences et arts » à l'époque moderne. Enfin, la dernière partie aborde toute la période contemporaine, de la Révolution française à nos jours. Plus que dans les autres parties, le mélange de chronologie et de thématique peut ici surprendre : dans une même sous-partie, sont rassemblées les entrées « Auschwitz » et « Traité de Vienne » par exemple. Si cette approche thématique peut décontenancer de prime abord, elle s’avère finalement claire et ne perturbe pas le lecteur. La sous-partie intitulée « Une nouvelle Europe » cherche à montrer les avancées dans la reconnaissance actuelle d'une société et surtout d'une culture européenne à l'aune de la construction politique à l'échelle continentale.

L'Europe, encyclopédie historique met donc en avant une approche claire et précise de l'histoire culturelle et sociale à l'échelle du continent. Fait important à souligner, les périodes sont relativement équilibrées, sans sur-représentation de la période contemporaine.

 

Un florilège de spécialistes

Christophe Charle et Daniel Roche se sont vraiment entourés d'une équipe de spécialiste très complète pour L'Europe, encyclopédie historique. Elle va de chercheurs chevronnés et mondialement reconnus dans leur domaine, comme Bruno Dumézil et Antoine Lilti, qui font partie du comité éditorial de cette encyclopédie, à de jeunes chercheurs spécialisés dans une thématique précise et donc largement inconnus. Citer tous les autres rédacteurs connus et reconnus serait une gageure, évoquons simplement quelques noms qui donnent du relief au sérieux de l'entreprise L'Europe, encyclopédie historique. Maurice Agulhon, Antoine de Baecque (spécialiste de l'histoire du cinéma), Lucien Bély (moderniste, spécialiste de l'Etat en France), Philippe Boutry (XIXème siècle), Raphaëlle Branche (guerre d'Algérie), Philippe Contamine, Denis Crouzet (guerres de religion), Hervé Drévillon (histoire militaire), Dominique Kalifa (spécialiste XIXème et Belle époque), Emmanuel Le Roy Ladurie (histoire moderne), Nicolas Offenstadt (Grande Guerre et Allemagne contemporaine), Michel Vovelle (Révolution) ou Annette Wieviorka pour ne citer que les plus connus ou ceux dont nous avons évoqué récemment les travaux sur Nonfiction.

À côté de ces spécialistes français, largement majoritaire, des chercheurs allemands, italiens, anglo-saxons et autres complètent le panel et offrent une vraie perspectives européenne à l'ouvrage. De même, de jeunes chercheurs ont pu participer à l'entreprise, apportant ainsi les résultats récents de la recherche historiographique sur des sujets plus spécialisés.

L'Europe, encyclopédie historique est donc un mélange très intéressant de notices rédigées par des grands noms de l'Histoire en Europe, qui apportent en quelque sorte leur caution scientifique à l'ouvrage, mais aussi de chercheurs moins renommés du grand public qui ont ici la chance, à travers ce livre, de faire connaître leurs travaux au plus grand nombre. Charle et Roche réussissent ici leur pari : fournir une encyclopédie relativement pointue et exhaustive mais ouverte à tous. Un bel ouvrage, volumineux certes, mais agréable à lire et bien mené. L'Europe, encyclopédie historique renoue avec la tradition encyclopédique : une synthèse de la façon de faire de l'Histoire en 2018 à posséder dans sa bibliothèque.

Envoyer  un ami imprimer Charte dontologique / Disclaimer digg delicious Creative Commons Licence Logo
A lire aussi dans nos archives...
A propos de Nonfiction.fr

NOTRE PROJET

NOTRE EQUIPE

NOTRE CHARTE

CREATIVE COMMONS

NOUS CONTACTER

NEWSLETTER

FLUX RSS

Nos partenaires
Slate.fr