Voici les dernières critiques parues sur nonfiction.fr :

Essai politique :

- Collectif, # Indignés ! D’Athènes à Wall Street, échos d’une insurrection des consciences, par Damien Augias.

Un recueil d’articles et de témoignages sur un phénomène mondial.

Histoire :

- Edouard Waintrop, Les anarchistes espagnols (1868-1981), par Pierre Testard.

Un livre dense sur l’épisode le plus brillant de l’histoire de l’anarchisme, celui des libertaires espagnols de Catalogne et d’ailleurs.

Littérature :

- Marcella Leopizzi, Henri Meschonnic dans "tous ses états", par Camille Cornu.

Une seule conviction guide la plume d’Henri Meschonnic : le poème est une "forme-sens", une "signifiance", qui vient remettre en cause la conception dualiste habituellement admise sur le signe.

Philosophie :

- Lucien Jerphagnon, De l’amour, de la mort, de Dieu et autres bagatelles : Entretien avec Christiane Rancé, par Patrick Ducray.

Les derniers entretiens de Lucien Jerphagnon montrent comment théologie négative et érudition historique ne font pas nécessairement mauvais ménage.

Politique culturelle :

- Vincent Dubois, Le politique, l’artiste et le gestionnaire. (Re)confgurations locales et (dé)politisation de la culture, par Christian Ruby.

Cet ouvrage présente un examen sociologique des rapports entre culture et politique, entre 1960 et nos jours, au niveau local et régional.

 - Jean Gabriel Carasso, Quand je serai ministre de la culture, par Daphné Cabaille.

Audacieux petit livre d'un homme de théâtre s'imaginant rue de Valois.

Russie :

- Ivan Tchisiakov, Journnal d’un gardien du Goulag, par Virginie Bouyx.

La vie quotidienne d’un gardien de l’un des camps du Gouag en Extrême-Orient à l’apogée de la terre stalinienne.

Sciences humaines :

- Jocelyne Porcher, Vivre avec les animaux. Une utopie pour le XXI siècle, par Gautier Félix.

L’auteur nous propose une synthèse de son expérience sensible et intellectuelle avec les animaux et une réflexion sur la production animale aujourd’hui.

Union européenne :

- Didier Georgakarkis, Le champ de l’Eurocratie. Sociologie politique du personnel de l’UE, par Estelle Poidevin

L’objectif de mieux faire connaître le champ institutionnel européen est parfaitement rempli dans ce livre passionnant et riche de matière nouvelle #nf#