Il faut croire que le plagiat est de saison. Après les affaires PPDA et Macé-Scaron, nonfiction.fr publie une critique accablante pour Jennifer Lesieur, auteure de la dernière biographie de l’illustre écrivain japonais Yukio Mishima, dans la collection Folio Biographies de Gallimard. D’après nos informations, c’est la quatrième biographie écrite par cette journaliste des pages culturelles du quotidien gratuit Metro, après Jack London (Tallandier, 2008, récompensé par le Goncourt de la biographie), Patti Smith (Castor Astral, 2009) et Amelia Earhart (Grasset, 2010).

Grâce au travail de comparaison effectué par notre critique Thomas Garcin, dont la thèse porte sur l’œuvre de Mishima, nous avons repéré des passages longs et substantiels empruntés pour l’essentiel aux deux dernières biographies de l’écrivain publiées en langue occidentale, Mishima. A Biography (1974) de John Nathan (traduction française parue chez Gallimard en 1980 sous le titre La vie de Mishima) et The Life and Death of Yukio Mishima (1975) de Henry Scott-Stokes (traduit en 1998 par Picquier sous le titre Mort et vie de Mishima).

Outre les passages cités dans l’article de Thomas Garcin, nous disposons d’extraits   de Mishima dont la ressemblance avec certains chapitres des biographies anglophones est frappante. 

Comment expliquer que personne ne se soit aperçu de ce travail bâclé et à l’honnêteté douteuse depuis la sortie du livre, le 13 mai dernier ? Comment expliquer que Gallimard, éditeur de la biographie de John Nathan, un livre de référence celui-là, ait pu au mieux faire preuve d’une négligence, au pire d’une complicité condamnable, en publiant le livre de Jennifer Lesieur ? Son éditeur, Gérard de Cortanze, n’a pas répondu à nos sollicitations#nf#

 

A lire :

- Un Mishima emprunté, par Thomas Garcin. 

- Les extraits "empruntés" à John Nathan du premier chapitre de Mishima

 

A lire aussi : 

- PPDA, le plagiat jusqu'à l'excès, par Charlotte Arce. 

 

* N.B. : nonfiction.fr organisera au mois d’octobre en partenariat avec le Centre national du Livre un débat sur la biographie et son succès contemporain. Ce sera l’occasion d’aborder la professionnalisation du métier de biographe.