Suivez-nous

FacebookRSS

Stéphane Delorme, nouveau rédacteur en chef des "Cahiers du cinéma"
[mardi 21 juillet 2009]



C'est finalement Stéphane Delorme qui dirigera la rédaction des Cahiers du cinéma, après leur rachat en janvier dernier par le groupe Phaidon. Il sera assisté dans sa tâche par Jean-Philippe Tessé, nommé rédacteur en chef adjoint. Le lancement d'une nouvelle formule du magazine est prévu pour le début de l'année 2010.

Commenter Envoyer  un ami imprimer Charte dontologique / Disclaimer digg delicious Creative Commons Licence Logo

4 commentaires

Avatar

Woodyallen

22/07/09 17:19
Que voilà une information capitale: cette revue que personne ne lit plus, hormis deux ou trois jeunes snobs qui font semblant de la feuilleter, est une morceau de pierre lunaire. Elle est morte, stérile, sans aucun intérêt. Son lectorat n'existe plus, les ventes en kiosque ont disparu. Un gag, quoi. Ici, pas de problème de piratage.
Avatar

Jean

02/09/09 02:16
Il n'est finalement pas si étonnant d'entendre ceci de la bouche de Woody Allen. Une revue en mouvement sera toujours préférable à cette étrangement large conspiration pour une histoire du cinéma hors du temps formée par les conservateurs de musées imaginaires et les obsédés de la quête existentielle, sans politique sans esthétique.
Avatar

jibse

10/10/12 05:58
J'ai été abonné, il y a assez longtemps. Leurs articles montraient souvent une passion pour la profondeur...

Pourtant, les critiques des Cahiers sont les meilleurs. Je tiens compte toujours, avant tout, de leur avis, et après coup je suis rarement déçu.

Un bon film, c'est un film qu'on peut revoir sans se lasser, un film dont on peut regarder n'importe quel morceau avec plaisir. Or, faites une analyse rétrospective, vous verrez que les Cahiers avaient souvent raison.

Aujourd'hui, je leur reproche seulement leur engouement pour Clint Eastwood (qui fait toujours dans le sensationnel, dans l'outrance des sentiments... mauvaise fatigue) et peut-être une complaisance pour le cinéma asiatique (qui n'est pas mauvais, loin de là, mais de là à mettre 4 étoiles à chaque film...).
Avatar

Morris

20/06/18 22:14
Jean-Philippe Tessé n'a malheureusement rien apporté à cette pauvre revue, bien au contraire. Lui même acteur raté, on ressent bien toute sa frustration dans beaucoup de ces critiques. Aurait très certainement fait une grande carrière comme "rat d'opéra"...
A lire aussi dans nos archives...
A propos de Nonfiction.fr

NOTRE PROJET

NOTRE EQUIPE

NOTRE CHARTE

CREATIVE COMMONS

NOUS CONTACTER

NEWSLETTER

FLUX RSS

Nos partenaires
Slate.fr