Musiques

La Musique de film. Compositeurs et réalisateurs au travail

Couverture ouvrage

Benot Basirico
Hémisphères , 260 pages

A l'écoute des musiques d'écrans
[samedi 22 dcembre 2018]


Un recueil d'entretiens avec des compositeurs et ralisateurs au sujet de la musique de film laisse entrevoir leur diversit et leur richesse.

Depuis près de quinze ans, grâce à son site Cinezik.fr et grâce aux cours qu’il dispense dans divers établissements d’enseignement supérieur, Benoît Basirico se bat pour mieux faire connaître la musique de film dans sa diversité. Animateur et responsable de programme de l’émission « B.O. Hebdo » (Aligre FM), il fait preuve d’un éclectisme salutaire dans un milieu qui n’est pas à l’abri des querelles de chapelles. Les très nombreuses interviews que lui ont accordées cinéastes et compositeurs lui ont permis d’engranger un matériau considérable auquel le livre qu’il vient de faire paraître aux éditions Hémisphère est grandement redevable. Sous-titré simplement « compositeurs et réalisateurs au travail », préfacé par l’un des plus grands spécialistes du sujet, Thierry Jousse, La Musique de film s'attache beaucoup moins aux musiques préexistantes (compilations ou reprises) qu’aux musiques composées spécialement pour un film : les fameuses « bandes originales » ou « B.O. » Même si Basirico a eu l’occasion de s’entretenir avec plusieurs compositeurs ou réalisateurs étrangers, c’est, sans surprise, la France qu’il a privilégiée dans son livre.

Quel peut être le rôle du silence au cinéma ? Qu’est-ce qui conduit un cinéaste à commander une partition originale plutôt qu’à employer une œuvre préexistante ? Dans quelles circonstances un musicien peut-il se voir contraint d’avoir recours au pastiche ? Son intégrité stylistique sera-t-elle alors atteinte ? Et la question même de l’identité stylistique du compositeur se pose-t-elle dans les même termes pour une musique de film que pour une partition pour le concert ? Y a-t-il des spécificités de montage et de mixage lorsque l’on a affaire à une musique de film ? Comment musique savante et musique populaire parviennent-elles à cohabiter au cinéma ? Quel rôle la musique joue-t-elle dans la promotion d’un film lors de sa sortie ? Quelles sont, à l’inverse, les musiques que le cinéma a pu populariser, voire transformer en tubes planétaires ? Telles sont quelques-unes des questions que se pose Benoît Basirico. Fort des confidences, des aveux, des révélations et des secrets de centaines de compositeurs et réalisateurs (dont certains proprement légendaires…), Basirico est particulièrement bien placé pour s’interroger sur les raisons qui font qu’un couple cinéaste-compositeur fonctionne ou non. Il s’intéresse également à la figure du « conseiller musical », ce musicien à qui l’on ne commande pas de musique originale mais qui est consulté pour le choix de musiques à incorporer dans la bande son du film. Son ouvrage se lit comme un guide dans le dédale parfois compliqué des musiques de films. Longtemps, les musiques d’écran passaient pour réussies lorsqu’on ne les entendait pas… A rebours de cette conception, Basirico nous invite à les réécouter et à apprécier la diversité et la richesse de près d’un siècle de ces musiques.

Envoyer  un ami imprimer Charte dontologique / Disclaimer digg delicious Creative Commons Licence Logo
A lire aussi dans nos archives...
A propos de Nonfiction.fr

NOTRE PROJET

NOTRE EQUIPE

NOTRE CHARTE

CREATIVE COMMONS

NOUS CONTACTER

NEWSLETTER

FLUX RSS

Nos partenaires
Slate.fr