«Donc le genre humain ne mettra pas fin à ses maux avant que la race de ceux qui, dans la rectitude et la vérité s’adonnent à la philosophie, n’ait accédé à l’autorité politique ou que ceux qui sont au pouvoir dans les cités ne s’adonnent véritablement à la philosophie, en vertu de quelque dispensation divine.» (République V)

Pour Platon, les hommes sont, par ignorance, dans un état naturel de discorde et d’injustice. Seul un législateur qui tourne son regard vers l’idée éternelle de Justice et la connaît sans reste, saura en retour modeler la cité où les hommes pourront enfin vivre heureux. Mais n’est-ce pas sacrifier la liberté à la vérité ? Y a-t-il seulement une vérité politique ?

En présence de Fulcran Teisserenc, agrégé et docteur en philosophie.

Rencontre préparée et animée par Raphaël Enthoven, professeur de philosophie et animateur du Gai savoir sur France Culture.

« Platon. En haine de la démocratie », dans le cadre des "Bibliothèques de l'Odéon", le samedi 24 janvier à 15h à l'Odéon-théâtre de l'Europe (Paris, 6e), 11(tarif réduit : 7€)

Retrouvez toutes les informations sur la rencontre sur le site du Théâtre de l’Odéon#nf#