Suivez-nous

FacebookRSS

L'Adieu à Gorz
[dimanche 30 septembre 2007]



« Gérard Horst dit André Gorz et son épouse Dorine se sont unis dans la mort comme il s’étaient unis dans la vie. Ils sont décédés tous les deux le samedi 22 septembre 2007 ». C'est par ces mots que quelques proches ont été invités à une cérémonie sobre pour la crémation des corps. Elle s’est déroulée ce matin (1er octobre) au crématorium de Troye, non loin du petit village où le couple s’était installé en 1983, soixante ans presque jour pour jour après leur première rencontre.

L’histoire de Gérard et Dorine est, de bout en bout, étonnante. Gérard l’a magnifiquement raconté dans son ultime ouvrage : Lettre à D. C’est un émouvant hommage, rendu au soir de sa vie, à celle qui lui aura permis de trouver un sens à son existence. C’est aussi le témoignage d’une infinie reconnaissance pour la patience dont elle a fait preuve pour accompagner André Gorz dans l’élaboration d’une œuvre devenue magistrale. Cette œuvre débute en 1958 avec la publication du premier ouvrage d’André Gorz : Le Traître réédité en collection de poche en 2005.

Du Traître à Lettre à D, retour sur le premier et le dernier ouvrage du philosophe, un parcours humain et théorique hors norme.

> Lire la critique de Lettre à D. : ici
> Lire la critique du Traître : ici
> Lire le dossier de Bibliobs consacré à André Gorz: ici

Christophe Fourel*


* Christophe Fourel est membre de la rédaction de nonfiction.fr. Il rend ici hommage au philosophe dont il était un proche.
Commenter Envoyer  un ami imprimer Charte dontologique / Disclaimer digg delicious Creative Commons Licence Logo

Aucun commentaire

Déposez un commentaire

Pour déposer un commentaire : Cliquez ici

A lire aussi dans nos archives...
A propos de Nonfiction.fr

NOTRE PROJET

NOTRE EQUIPE

NOTRE CHARTE

CREATIVE COMMONS

NOUS CONTACTER

NEWSLETTER

FLUX RSS

Nos partenaires
Slate.fr