Suivez-nous

FacebookRSS

Jacques Derrida et Sylviane Agacinski : révélation inattendue dans une biographie à paraître
[lundi 27 septembre 2010]



J'étais en train de lire la biographie à paraître de Jacques Derrida, lorque je suis tombé sur une révélation inattendue.

Durablement marié avec Marguerite, Jacques Derrida a eu également une longue relation secrète avec Sylviane Agacinski (future épouse de Lionel Jospin à partir de 1994), laquelle a duré de longues années. De cette union adultère, un premier enfant aurait pu naître en 1978, mais Sylviane reconnaît avoir avorté :

"Le bonheur absolu [entre Jacques et Sylviane] a commencé à s'abîmer dès 1978 : d'un commun accord, mais non sans souffrance des deux côtés, Sylviane a eu recours à une IVG".  .

Elle confirme un peu plus loin qu'elle a bien eu, plus tard, un enfant avec Jacques Derrida, Daniel, né en 1984.

Contacté par nos soins, l'éditeur du livre précise que "Sylviane Agacinski n’a pas souhaité apporter son témoignage à l’auteur de cette première biographie de Derrida, mais Benoît Peeters lui a fait relire tous les passages qui la concernaient."

Compte tenu des différents protagonistes, de leur sujets de recherches et d'engagement, du débat sur la question des femmes et des positions de Derrida et Agacinski sur les questions de procréation, le PACS, le droit à l'enfant, l'homoparentalité etc., on peut supposer que cette page va faire grand bruit.

 

Frédéric Martel

 

* Benoît Peeters, Derrida (Grandes biographies / Flammarion, 737 p., 27 Euros). A paraître le 6 octobre 2010.

 

A lire sur nonfiction.fr :

- "Forte réaction de Sylviane Agacinski au rapport de Terra Nova sur les lois de bioéthique", par Margaux Loire.

Commenter Envoyer  un ami imprimer Charte dontologique / Disclaimer digg delicious Creative Commons Licence Logo

24 commentaires

Avatar

NON A LA CENSURE

27/09/10 10:20
C'est pas joli joli de supprimer les commentaires... Ooouh, la belle censure. J'espère que ce n'est que pasager ou un souci technique?
Avatar

cat

27/09/10 10:23

Je le savais, je ne sais pas d'où, probablement à la mort de Derrida, je pensais d'ailleurs qu'ils avaient été mariés. Pour moi ce ci n'a rien d'un scoop, je signale que je suis une personne tout à fait ordinaire.
Avatar

inconstans

27/09/10 12:00
sans être particulièrement introduit dans les cercles philosophiques, je croyais aussi que cette relation était de notoriété publique, sans rien de "secret". qu'on me permette de ne pas goûter le croustillant de l'information, qui ne me semble pas mériter une telle mise en exergue sur le site de NF. je trouve de plus que la présentation que vous en faites et les détails privés sont soulignés de manière assez déplaisante
Avatar

Jrme SEGAL

27/09/10 12:12
What's the point? On s'en fiche un peu , non ? Nonfiction, c'est plutôt le portail des idées que le "Voici" des intellos, non ?
Avatar

DECONSTRUCTEUR

27/09/10 12:14
Mais ça n'est pas du tout une révélation : dans les milieux intellectuels tout le monde le savait. Et d'ailleurs, deux biographies de Jospin l'ont déjà évoquée, et même un article de Libération.... IL faut éviter peut-être sur NON FICTION ce genre de sensationnalisme... d'autant plus qu'il n'y a aucune révélation.
Avatar

viviane

27/09/10 12:24
moi j'attends d'une biographie de derrida des éclairages sur ses rapports avec althusser, avec foucault, avec deleuze, avec barthes... sur la formation de sa pensée... ou sur ses engagements politiques, pas des pseudo "révélations inattendues"... je suis atterrée de voir que c'est ça qui retient l'attention de frédéric martel...
Avatar

rage

27/09/10 12:40
ça c'est de la révélation. Un peu comme si on nous disait que Delarue prend de la coke...
Avatar

JCE

27/09/10 13:34
Il y a au moins un scoop dans l'article de non-fiction : la femme de Derrrida y est prénommée Madeleine. Jusqu'à présent, elle s'appelait Marguerite.
Avatar

Rdaction@JCE

27/09/10 14:44
En effet, c'est bien Marguerite. Merci de votre vigilance
Avatar

David CHOPIN

27/09/10 16:41
Il me semblait, ayant lu "Cartes Postales" de Derrida, que cela était visible. Enfin, cet ouvrage de Jacques est bien plus passionnant par son emphase que par son contenu.
Avatar

MDR

27/09/10 16:53
Nonfiction partenaire de Voici Gala ?

Ca baisse Nonfiction, ça baise
Avatar

Teddy

27/09/10 19:19
j'espère que cette biographie apporte des choses un peu plus nouvelles que ces faits archi-connus et surtout des choses un peu plus intéressantes pour les lecteurs... sinon, autant faire une économie de 27 euros et une économie de temps... Je suis d'accord avec les commentaires : non fiction va bientôt ressembler à gala ou voici.
Avatar

Eric Waldo

27/09/10 21:11
Je ne crois pas que cette "nouvelle" va faire polémique. Les positions de S. Agacinski sur les libertés reproductives sont outrancières et ne comportent aucun début de raisonnement. Son livre Corps en miettes n'est qu'une bouse. Alors la révélation de ses frasques reproductives personnelles n'y changeront rien. Tout au plus ses histoires d'avortements vont faire baisser légèrement baisser les applaudissements de la palanquée d'intégristes catholiques qui soutiennent ses fariboles apocalyptiques.
Avatar

willy

28/09/10 16:25
l'information était connue depuis fort longtemps, à tel point qu'elle a toujours figuré comme telle dans la page wikipedia consacré à Derrida (certes pas forcément une référence, mais preuve que beaucoup de gens le savent).
Avatar

Beurk

29/09/10 01:58
Tout le monde sait de toute façon que Martel déteste aussi bien Derrida, Foucault, Lacan que Deleuze.
Avatar

spinoza

01/10/10 19:30
Inquiétant, décevant et frisant la bêtise absolue que FM mette en une une information dont tout le monde se moque sauf précisément FM ! Que vive la culture BOBO !
Y a t-il un réel pilote dans l'avion non- fiction ?
Honte à ses rédacteurs en chef !
Avatar

jean-luc charlot

01/10/10 23:20
Disons que cette "annonce" des pages les plus croustillantes d'une biographie à venir est le fait d'un relâchement de la part de non fiction et n'en parlons-plus... après tout un relâchement est humain et savoir que non fiction est une entreprise humaine est rassurant ! Mais promis, c'est la dernière fois que vous singez L'Express de Barbier ou Le Point de FOG ? Promis, alors vous êtes pardonnés...
Avatar

alexane

01/10/10 23:27
EN quoi cela nous concerne-t-il ?
La pensée que tente la philosophie est justement d'un autre ordre.
Pour la vie chacun fait ce qu'il peut, je crois.
Et ces restitutions sont l'apanage d'un capital, trop triste le niveau. pas merci et j'économise un peu, alors merci. quand finirons nous par aimer et penser .
On apprendra donc jamais à l'homme de se taire et de cesser de s'approprier de la vie d'aurui ce qui devient du caquetage. allez les poules....
Avatar

Phiphi

02/10/10 11:46
Lamentable. On ne s'attendrait pas à trouver ce genre de "révélations" dans Non fiction. A la limite, si vous voulez vraiment du scoop et du poivre à gratter, ce qui serait intéressant, d'un point de vue éthico-politique, en ces temps où l'on commence à découvrir ce qu'est le conflit d'intérêt et les multiples avantages du pouvoir, serait de s'interroger sur la carrière de Sylviane Agacinski, rapportée à la qualité de son "oeuvre". Son recrutement à l'EHESS, tout à fait atypique, notamment.
D'une façon générale, excusez ce constat cynique de féministe : pour une femme qui aspire à quelque position éminente, y compris dans le monde de la philosophie, il vaut infiniment mieux être la maîtresse ou/et l'épouse d'hommes en vue, que de produire par elle-même des textes de valeur.
Evidemment, on peut toujours penser que Sylviane Agacinski est vraiment une philosophe de talent.
Avatar

baal

02/10/10 21:22
Je comprends mieux l'attaque incongrue du "monogamisme" que Derrida fait tout à coup dans le dernier entretien qu'il a accordé (au Monde, le 19.08.2004):
« Si jâétais législateur, je proposerais tout simplement la disparition du mot et du concept de âmariageâ dans un code civil et laïque. Le âmariageâ, valeur religieuse, sacrale, hétérosexuelle - avec vÅu de procréation, de fidélité éternelle, etc. -, câest une concession de lâEtat laïque à lâEglise chrétienne - en particulier dans son monogamisme qui nâest ni juif (il ne fut imposé aux juifs par les Européens quâau siècle dernier et ne constituait pas une obligation il y a quelques générations au Maghreb juif) ni, cela on le sait bien, musulman. En supprimant le mot et le concept de âmariageâ, cette équivoque ou cette hypocrisie religieuse et sacrale, qui nâa aucune place dans une constitution laïque, on les remplacerait par une âunion civileâ contractuelle, une sorte de pacs généralisé, amélioré, raffiné, souple et ajusté entre des partenaires de sexe ou de nombre non imposé.»
Vive la polygamie, donc.
Avatar

baal

02/10/10 21:27
Je ne comprends pourquoi lâéloge derridien de la polygamie que jâai posté est illisible. Je refais une tentative :
« Si jâétais législateur, je proposerais tout simplement la disparition du mot et du concept de âmariageâ dans un code civil et laïque. Le âmariageâ, valeur religieuse, sacrale, hétérosexuelle - avec vÅu de procréation, de fidélité éternelle, etc. -, câest une concession de lâEtat laïque à lâEglise chrétienne - en particulier dans son monogamisme qui nâest ni juif (il ne fut imposé aux juifs par les Européens quâau siècle dernier et ne constituait pas une obligation il y a quelques générations au Maghreb juif) ni, cela on le sait bien, musulman. En supprimant le mot et le concept de âmariageâ, cette équivoque ou cette hypocrisie religieuse et sacrale, qui nâa aucune place dans une constitution laïque, on les remplacerait par une âunion civileâ contractuelle, une sorte de pacs généralisé, amélioré, raffiné, souple et ajusté entre des partenaires de sexe ou de nombre non imposé.» (Derrida au Monde, le 19.08.2004)
Avatar

Byzance

02/10/10 23:19
Les positions de Sylviane Agacinski sur les mères porteuses n'ont pas plus à Terra Nova, à Nonfiction. Il faut se la faire. Pas joli et surtout raté. Au fait je crois qu'une fois elle a copié en dictée sur son voisin. ça c'est un scoop coco.
Avatar

Paulo

23/10/10 11:04
Franchement, vous croyez que ça nous intéresse ? Minable, minable...
Avatar

lyly

24/11/16 10:53
Je soutiens totalement Sylviane Agacinski Qui a le courage d'affirmer le respect et le droit des femmes. Les attaques sur la vie privée de Derrida sont du niveau caniveau. Le combat continue pour les femmes.

Déposez un commentaire

Pour déposer un commentaire : Cliquez ici

A lire aussi dans nos archives...
A propos de Nonfiction.fr

NOTRE PROJET

NOTRE EQUIPE

NOTRE CHARTE

CREATIVE COMMONS

NOUS CONTACTER

NEWSLETTER

FLUX RSS

Nos partenaires
Slate.fr