Suivez-nous

FacebookRSS

Kindle : le Messie des ebooks?
[mardi 20 novembre 2007]



Amazon lance aujourd'hui Kindle ("éveiller" en français), un ebook qui a demandé trois ans de développement et propose un accès instantané à "plus de 90 000 livres, blogs, magazines et journaux". La technologie de Kindle lui permet de commander et télécharger du contenu sans passer par un ordinateur. Il se connecte également sans avoir besoin de localiser un réseau wi-fi, comme les dernières générations de téléphones portables, le tout sans frais de connexion (ceux-ci sont compris dans le prix des téléchargements). Le téléchargement d'un livre est censé se faire en à peine une minute et sa mémoire lui permet d'en contenir jusqu'à 200.

L'appareil seul coûte 399 dollars (120 dollars de plus que son concurrent, le Sony Reader), et Amazon propose déjà une bibliothèque de 80 000 livres en téléchargement payant. On peut également s'abonner à des journaux et magazines : des accords ont été passés avec le New York Times (pour 13,99 dollars par mois), le Wall Street Journal (9,99 dollars par mois), le Monde, le Frankfurter Allgemeine par exemple. Enfin, Kindle diffuse le contenu de blogs, pour un coût entre 0,99 et 1,99 dollars par mois pour l'utilisateur.

Jusqu'à aujourd'hui, le lancement des ebooks s'est toujours mal terminé. Avec Kindle, Amazon fait le pari de s'adresser avant tout à des bibliophiles, avec un réel souci d'améliorer la qualité de lecture (notamment grâce à la technologie e Ink). C'est peut-être le défaut principal de ce nouvel ebook, qui rompt avec les acquis de l'internet, et les innovations du Web 2.0 : votre Kindle ne vous permettra pas d'échanger des livres avec d'autres comptes Amazon, ni de partager vos premières impressions sur le livre que vous lisez. En outre le modèle économique repose sur les abonnements des usagers, alors même que le coût de Kindle est élevé au départ et que les contenus des journaux et des blogs sont de plus en plus largement gratuits. Par ailleurs, malgré une taille et un poids qui le rendent très facilement transportable (134 x 190 x 18 mm et moins de 30 grammes), le design de Kindle pêche un peu par sa sobriété et sa lourdeur. Il est uniquement proposé en blanc, couleur associée à Macintosh, et ne souffre pas la comparaison en termes esthétiques.  Aucune sortie en Europe n'est prévue à ce jour.

Voir aussi: La fin des livres ?

* Pour en savoir plus :

Le site officiel d'Amazon
Cnet : l'ebook que tout le monde attendait?
New York Times : L'outil de lecture d'Amazon n'a pas besoin d'ordinateur
Les premières impressions d'Eric Schonfeld sur Techcrunch
Commenter Envoyer  un ami imprimer Charte dontologique / Disclaimer digg delicious Creative Commons Licence Logo

Aucun commentaire

A lire aussi dans nos archives...
A propos de Nonfiction.fr

NOTRE PROJET

NOTRE EQUIPE

NOTRE CHARTE

CREATIVE COMMONS

NOUS CONTACTER

NEWSLETTER

FLUX RSS

Nos partenaires
Slate.fr