Les voeux au monde culturel prononcés par le président de la République à Nîmes le 13 janvier dernier sont le premier discours consacré à la politique culturelle depuis son élection. Discours souhaitant redonner toute sa place à la culture dans l'action du gouvernement, en l'articulant essentiellement à l'un des thèmes majeurs de sa campagne présidentielle, l'identité nationale, symbolisé notamment par l'annonce d'un "musée de l'histoire de la France". Ce qui frappe dans les annonces du président, c'est la contradiction avec les décisions prises depuis 2007.

Il souhaite impulser un nouvel élan pour la présence des "enseignements artistiques à l'école" alors que les crédits pour l'éducation artistique n'ont cessé de diminuer, et que les crédits consacrés aux actions de "démocratisation culturelle" connaissaient une baisse de 17% dans le budget du ministère de la Culture en 2008.

La mesure de la gratuité pour les moins de 25 ans dans les musées nationaux est assurée de connaître un effet médiatique et d'affichage important, mais son efficacité en matière de diversification sociale des publics, si elle n'est pas accompagnée d'actions ciblées sur des populations peu familières des musées, n'est pas assurée, comme la plupart des études sur le sujet l'ont démontré. Le problème du financement de cette mesure se pose également, puisque le président n'a pas annoncé de rallonge permettant aux musées concernés de compenser le manque à gagner.

La décision de la création d'un "conseil artistique à la création" présidé par Nicolas Sarkozy et animé par Marin Karmitz suscite également des interrogations : il est censé défendre "l'excellence artistique", vieille notion héritée de l'époque Malraux, sans qu'on sache très bien quel sera son rôle exact par rapport à la nébuleuse de dispositifs d'aide à la création existant au sein du ministère de la culture. Sylvie Robert, nouvelle secrétaire nationale à la culture du Parti socialiste, dénonce, de son côté, un "pompier pyromane" ainsi que "la schizophrénie du président de la République"#nf#