Si elles ne sont pas uniques (Italie notamment), les primaires américaines sont les seules à être institutionnalisées dans un cadre législatif. Et ce sont les plus développées : une compétition longue, une attention médiatique majeure, la participation large des citoyens dans le cadre de primaires "ouvertes" aux électeurs. Cette "hyper-primaire" américaine suscite des interrogations mais présente des avantages indéniables. D’abord, la dynamisation de la vie démocratique : la primaire suscite l’engouement populaire et augmente la participation au vote de la présidentielle. Ensuite, la légitimation du candidat victorieux. La force de l’investiture de Barak Obama par 35 millions d’Américains est incomparable. Par sa sélectivité, la primaire garantit aussi la qualité du candidat retenu : on sait tout de sa personnalité, son programme, ses équipes. Enfin, le renouvellement de la classe politique. Barak Obama ou Bill Clinton étaient inconnus au début des primaires qu’ils ont gagnées. Il n’est pas nécessaire d’être légitime pour participer aux primaires ; on devient légitime en remportant les primaires. Peut-on s’inspirer des primaires US en France ? Le choix d’une désignation par primaire, juste avant l’élection présidentielle, permet de tester l’adéquation d’une candidature à l’opinion publique. Encore faut-il mettre en place une véritable primaire, et non la pâle copie mise en œuvre au sein du PS en 2006 : trop tardive, trop courte, trop aseptisée, avec un vote réservé aux militants et un accès à la candidature verrouillé au profit des trois principaux favoris. Pour être efficace, elle devra être mise en œuvre, chez les socialistes, par la nouvelle direction, dès sa désignation au congrès de Reims#nf#

 

 

* Les 25 autres idées d'Obama :

- Asset-based welfare, par Jérôme Tournadre-Plancq.

- Bottom-up, par Frédéric Martel.

- Chief Technical Officer, par Jean-Baptiste Soufron.

- Code Green, par Kyla Thomas.

- Community Development Corporation, par Frédéric Martel.

- Diversité culturelle, par Jonathan Laurence.

- Écouter, par Sophie Meunier.

- Exceptionnalisme, par Romain Huret.

- Expérimentation, par Martin Hirsch.

- Exurbia, par Frédéric Martel.

- Habile, par Justin Vaïsse.

- Identités multiples, par Frédéric Martel.

- Métropoles, Xavier Desjardins.

- Multiculturalisme, par Benjamin Barber.

- Nouveau New Deal, par Martin Kessler.

- Nominations, par Frédéric Martel.

- Outreach, par Frédéric Martel.

- Post, par Frédéric Martel.

- Post Americain Age, par Frédéric Martel.

- Post-racial, par Laurent Bouvet.

- Profilage électoral, par Pauline Peretz.

- R2P, par Mario Bettati.

- Sécurité Sociale, par Aquilino Morelle.

- Smart Power, par Pauline Peretz.

- Soft power, par Joseph Nye.