Dans Americanism, Joseph McCartin et Michael Kazin ont rappelé que la gauche américaine avait abandonné l’idée de nation aux conservateurs. Relayé par la campagne d’Obama, leur propos est simple : rappeler la diversité multiculturelle de la nation et les promesses d’égalité et de bonheur, deux grandes valeurs progressistes contenues dans la Déclaration d’indépendance. À plus d’un titre, Obama a répété sa croyance dans l’exceptionnalisme de la nation américaine, multiethnique, tolérante et méritocratique, se référant régulièrement au "rêve américain"#nf#

 

 

* Les 25 autres idées d'Obama :

- Asset-based welfare, par Jérôme Tournadre-Plancq.

- Bottom-up, par Frédéric Martel.

- Chief Technical Officer, par Jean-Baptiste Soufron.

- Code Green, par Kyla Thomas.

- Community Development Corporation, par Frédéric Martel.

- Diversité culturelle, par Jonathan Laurence.

- Écouter, par Sophie Meunier.

- Expérimentation, par Martin Hirsch.

- Exurbia, par Frédéric Martel.

- Habile, par Justin Vaïsse.

- Identités multiples, par Frédéric Martel.

- Métropoles, Xavier Desjardins.

- Multiculturalisme, par Benjamin Barber.

- Nouveau New Deal, par Martin Kessler.

- Nominations, par Frédéric Martel.

- Outreach, par Frédéric Martel.

- Post, par Frédéric Martel.

- Post Americain Age, par Frédéric Martel.

- Post-racial, par Laurent Bouvet.

- Primaires, par Olivier Ferrand.

- Profilage électoral, par Pauline Peretz.

- R2P, par Mario Bettati.

- Sécurité Sociale, par Aquilino Morelle.

- Smart Power, par Pauline Peretz.

- Soft power, par Joseph Nye.