Théâtre

Le théâtre des idées

Couverture ouvrage

Nicolas Truong
Flammarion , 380 pages

Pour un service public des idées
[lundi 08 septembre 2008]


Sous forme d’entretiens, une introduction claire et vivante aux enjeux de la réflexion contemporaine.  

C’est un remarquable exemple de journalisme intellectuel que nous propose Nicolas Truong en publiant Le Théâtre des idées, recueil d’entretiens avec une cinquantaine d’intellectuels et d’artistes qui mettent en scène et en jeu les grandes problématiques contemporaines.

Précisons d’abord de quoi il s’agit : le "Théâtre des Idées"est un cycle de rencontres organisé en collaboration avec le Festival d’Avignon depuis l’édition 2004 du Festival. Après l’annulation de l’édition 2003, les nouveaux directeurs (Hortense Archambault et Vincent Baudriller) ont souhaité que le Festival redevienne pleinement un lieu de réflexion et de critique du monde et de la société, et créèrent avec Nicolas Truong, journaliste au Monde de l’éducation ce Théâtre des idées. En écho aux questions soulevées par les artistes et leurs réalisations, ces rencontres donnent la parole à des intellectuels "pour penser le monde tel qu’il va et ne va pas".

L’ouvrage réunit ainsi vingt-six entretiens qui ont été réalisés entre juillet 2004 et juillet 2007. Un grand nombre de thèmes sont abordés, de la question de l’identité européenne, au rapport entre Orient et Occident, aux métamorphoses de travail, au retour du sacré, aux enjeux de l’anthropologie, au tourisme, au communautarisme, au langage et à son apprentissage, à la crise de la représentation politique, et évidemment aussi, aux problématiques de l’esthétique et de l’art contemporain – entre autres. Cette série d’entretiens avait été inaugurée en 2004 par Jacques Derrida, dont un texte Double Mémoire, qui se présente comme une lettre adressée à l’Europe, est ici publié. Parmi la cinquantaine de penseurs invités sur ce Théâtre on retrouve quelques grands noms de la scène contemporaine, plus ou moins médiatiques, comme Régis Debray, Edgar Morin, Peter Sloterdijk, ou encore les philosophes Bernard Stiegler, Jean-Luc Nancy, François Jullien, Barbara Cassin, l’anthropologue Philippe Descola, la géographe Sylvie Brunel, le linguiste Alain Bentolila, mais aussi des artistes tels que le metteur en scène Thomas Ostermeier ou Jan Fabre.

Chaque entretien, qui fait entre dix et vingt pages, se trouve précédé d’une introduction problématisant les enjeux du débat et d’une notice biographique et bibliographique des intervenants.

C’est avec un réel plaisir que ces entretiens se lisent. Les résumés introductifs (sans doute rédigés par Nicolas Truong) sont des beaux modèles de problématisation et les discussions sont finement menées par N. Truong qui, tout en permettant à chaque invité (même quand ils sont plusieurs) d’évoquer ses grandes thèses et son parcours, parvient à faire progresser et à relancer les débats. Si bien que lorsqu’on connaît quelque peu les positions de certains intervenants, on est certes peu surpris par ce qu’ils disent, mais c’est malgré tout avec beaucoup d’intérêt qu’on lit ces discussions. Même transcrits par écrit, ces entretiens restent vivants et sont d’une longueur suffisante pour qu’il y ait réellement matière à réfléchir. Les invités exposent suffisamment leurs idées pour qu’on ait envie, par la suite, d’aller feuilleter leurs ouvrages. Souvent, de tels recueils d’entretiens sont frustrants et décevants, car soit on n’y apprend pas grand chose quand on connaît les auteurs, soit on n’y comprend pas grand chose quand on ne les connaît pas.

C’est là probablement l’une des plus grandes qualités de cet ouvrage : c’est clair et pédagogique sans tomber dans la vulgarisation facile et ennuyeuse. Telle est d’ailleurs l’ambition déclarée dans l’avant-propos rédigé par Nicolas Truong et intitulé "un service public des idées". Ces rencontres sont à la fois exigeantes et accessibles, l’auteur revendiquant justement l’héritage d’Antoine Vitez, qui cherchait à concevoir un théâtre "élitaire pour tous". Esquissant ce que pourrait être ce service public des idées, Nicolas Truong évoque "non pas une pensée officielle, qui serait invitée à accompagner l’institutionnalisation d’une nouvelle doxa, mais un accès direct, gratuit et partagé à l’intellectualité".

Autant dire que ce que nous essayons de faire à travers le projet de Nonfiction s’inscrit tout à fait dans cette démarche et cette perspective.


* Retrouver l’édition 2008 du Théâtre des Idées.


 

Commenter Envoyer  un ami imprimer Charte dontologique / Disclaimer digg delicious Creative Commons Licence Logo

1 commentaire

Avatar

SYLVIE

03/08/11 23:49
Le théâtre des idées est un lieu de réflexion toujours brillamment mené par Mr Nicolas Truong qui a l'art dapporter de la matière au débat. Les thèmes choisis sont toujours des questionnements d'actualité et en écho avec les spectacles présentés. Je ne rate jamais une séance, les jours où je suis présente à Avignon.

Déposez un commentaire

Pour déposer un commentaire : Cliquez ici

A lire aussi dans nos archives...
A propos de Nonfiction.fr

NOTRE PROJET

NOTRE EQUIPE

NOTRE CHARTE

CREATIVE COMMONS

NOUS CONTACTER

NEWSLETTER

FLUX RSS

Nos partenaires
Slate.fr