AVIGNON-Off – « Des rêves dans le sable », de Lorène Bihorel
[lundi 11 juillet 2016]



La Compagnie Sable d'Avril  présente un spectacle profondément original et inclassable, qui a été récompensé par le Prix du Public au festival OFF d'Avignon 2014 : du bout des doigts, Lorène Bihorel égrène des contes avec du sable.

 

Pendant une heure, l'artiste dessine avec du sable sur une table lumineuse, filmée et rediffusée sur un écran. Pour ceux qui ne voient pas du tout à quoi cela peut ressembler, on trouve des exemples de son travail sur Youtube, par exemple ici. Un trait de sable pour faire une dune, une poignée pour faire un nuage, un point pour faire un œil, un bijou, un flocon de neige. En enlevant du sable, à l'inverse, Lorène Bihorel fait apparaître des étoiles, des reflets, des lumières – un ensemble d'images très aériennes à partir d'un élément somme toute très terrestre. Ce qui frappe d'abord, c'est évidemment la précision étourdissante de l'artiste, qui en quelques secondes fait apparaître un rossignol, un navire, un profil d'enfant.

 


Il ne s'agit pas uniquement d'une performance, dont on soulignera encore une fois la grande élégance, mais bien d'un véritable spectacle : les dessins se font les supports de contes, généralement venus d'Orient : un empereur de Chine, un marchand du désert découvrant un génie, la reine Cléopâtre... Ces tableaux sont toujours courts – le spectacle est conçu pour les enfants, même s'il plaira vraiment à tous les âges – mais surtout ils sont toujours vifs, au sens le plus fort du terme : ces dessins vivent, pulsent, bougent. Au fil des grains, une femme s'habille, la marée monte, la nuit tombe, un oiseau s'envole. C'est un beau tour de force que de réussir à proposer un spectacle rythmé et énergique à partir de dessins.

 

Dans une mise en scène d'une grande sobriété, servie par une musique toujours très juste, Lorène Bihorel joue à merveille de la lumière et des contrastes, mais aussi de toute la gamme de couleurs possibles, du sépia au noir. Le spectacle dure une heure, on en sort avec un grand sourire, une profonde admiration pour la beauté des gestes, et, surtout, l'envie d'en voir plus.

 

Des rêves dans le sable

De Lorène Bihorel

Interprète : Lorène Bihorel

Au théâtre des Corps Saints, du 7 au 30 juillet, à 17h 

Pour plus d'informations, cliquer ICI

 

 

Commenter Envoyer à un ami imprimer Charte déontologique / Disclaimer digg delicious Creative Commons Licence Logo

Aucun commentaire

Déposez un commentaire

Pour déposer un commentaire : Cliquez ici

A lire aussi dans nos archives...
A propos de Nonfiction.fr

NOTRE PROJET

NOTRE EQUIPE

NOTRE CHARTE

CREATIVE COMMONS

NOUS CONTACTER

NEWSLETTER

FLUX RSS

Nos partenaires
Slate.fr