Arts et Sciences (26) : Les arts dans les sciences humaines et sociales
[lundi 17 octobre 2011]


A Grenoble, le foyer de recherche Local.contemporain fait converger les regards et les reflexions d'urbanistes, de chercheurs et d'artistes sur les nouvelles pratiques de la ville. Transversal et International par les approche qu'il met en valeur, Local.contemporain produit des outils pour une pensée en construction, celle de l'urbanité contemporaine.

Maryvonne Arnaud (photographe) et Philippe Mouillon (Enseignant-Chercheur) ont créé à Grenoble Local.contemporain. Il s’agit d’un foyer de recherches originales et d'initiatives artistiques autour des pratiques quotidiennes des territoires urbains contemporains. Local.contemporain, que l’on trouve 1 rue Jean-François Hache, associe à ses recherches plastiques les différentes sciences humaines. Il est soutenu désormais par la conservation du patrimoine de l’Isère, le Conseil général de l’Isère, de la région Rhône-Alpes, de Grenoble-Alpes-Metropole et de Grenoble.

L’initiative n’est pas uniquement patrimoniale. Elle plie les habitants de la Grenoble et de sa région – mais aussi tous ceux qui se penchent sur leur site - à des exercices d’approche et d’analyse du quotidien qui croisent les regards d’artistes (plasticiens et musiciens), de chercheurs et de pédagogues autour de la thématique de la ville. Dans un premier travail collectif, Local.contemporain a abordé la question de l’espace. Le second volet de la recherche est consacré au temps. L’ensemble compose actuellement un travail fort intéressant sur les échelles d’espace et de temps dans la société contemporaine, mais aussi les précaires, les foules, la ville invisible.

L’approche de la ville est résolument transversale et internationale, associant des artistes et des scientifiques, ancrés localement ou vivant à l'autre bout du monde. Photographes, philosophes (Pierre Sansot, Bernard Stiegler), écrivains, sociologues (Bruno Latour), géographes, urbanistes (François Ascher) ou compositeurs, disséminés au besoin partout dans le monde, constituent le milieu associé de recherche. La ville ne se limite pas à l'espace. L'aménageur aimerait bien parfois que le point de vue du géomètre épuise le sujet. Mais la ville est aussi territoire de contradictions, d'affrontements sociaux, de tuilages des vies, de passages. Elle condense les époques, les déforme, les superpose, les idéalise ou les oublie. Elle entrelace les rythmes du jour et de la nuit au fil des saisons.

Le projet s’est élaboré à partir d’un constat : la société civile invente la ville mais faute d'images et de mots pour les définir, nous peinons à recevoir et à concevoir l'émergence de ces nouvelles formes d'urbanité. Dans ce déficit réside un enjeu considérable car être en mesure de désigner est un préalable indispensable à la possibilité d'agir.

C’est ce pourquoi Local.contemporain est persuadé qu'un "territoire intelligent" est un territoire où le plus grand nombre dispose des clefs de lecture, d'interprétation et d'action nécessaires à la mise en œuvre de ses choix, à la maîtrise de sa destinée. Le texte fondateur précise que "produire des images et des mots qualifiant la ville contemporaine, traquer comment notre quotidien s'invente, mettre au grand jour notre urbanité en état de recherche, sont les objectifs de Local.contemporain. Notre intuition est que ces signes, ces espaces, ces sons, ces pratiques sociales, ces actions, ces contradictions, ces rumeurs, ces projets artistiques, ces paroles, ces rêves constituent les éléments de notre patrimoine en train de se créer".


Pour aller plus loin : http://www.lelaboratoire.net

 

Commenter Envoyer  un ami imprimer Charte dontologique / Disclaimer digg delicious Creative Commons Licence Logo

Aucun commentaire

Déposez un commentaire

Pour déposer un commentaire : Cliquez ici

A lire aussi dans nos archives...
A propos de Nonfiction.fr

NOTRE PROJET

NOTRE EQUIPE

NOTRE CHARTE

CREATIVE COMMONS

NOUS CONTACTER

NEWSLETTER

FLUX RSS

Nos partenaires
Slate.fr