Laurent Bigorgne, âgé de 36 ans, succède à François Rachline pour diriger l'Institut Montaigne, think tank français. Agrégé d'histoire et diplômé de Sciences Po il commence l'essentiel de sa carrière au sein de l'Ecole. Il occupe les postes successifs de directeur des 1 ers cycles de Sciences Po et participe à la réforme des cycles d'études et à la création des écoles de journalisme et de communication. Il a aussi été détaché en 2008-2009 auprès de la London School of Economics et a été recruté par l'Institut Montaigne en octobre 2009 comme directeur des études.

Si Claude Bébéar, un des membres fondateurs de l'Institut Montaigne a salué l'action de François Rachline au sein du think tank disant de lui qu'il a permis "de densifier nos travaux, d'en accroître l'impact dans la société française et hors de nos frontières", les raisons officielles du départ soudain de l'ancien directeur restent méconnues.

Selon un article de Challenges.fr, il pourrait être lié à l'insatisfaction de certains sponsors de l'Institut financé par 80 entreprises telles que LVMH, BNP Paribas, EADS. François Rachline, économiste reconnu de 62 ans et professeur d'économie à Sciences Po avait pris la direction de l'Institut Montaigne en 2008. Il est l'auteur de nombreux travaux pour l'Institut comme Vaincre l'échec à l'école primaire (mai 2010) et 15 propositions pour l'emploi des jeunes et des seniors (septembre 2010). Il reprendra ses fonctions de conseil aux dirigeants d'entreprise et continue son enseignement à Sciences Po#nf#