Le Canard Enchaîné publie aux Arènes un ouvrage rassemblant plus de 2000 dessins issus des cinquante dernières années de l’hebdomadaire satirique. La période couverte (1958-2008) débute avec le retour au pouvoir du général de Gaulle et se termine avec le 1er anniversaire de l’élection de Nicolas Sarkozy. À travers ces dessins, on parcourt l’histoire de la décolonisation, Mai 68, les années Mitterand puis l’arrivée de Jacques Chirac et de Nicolas Sarkozy. Mais le Canard Enchaîné ne serait pas le même sans les "affaires", souvent révélées sinon toujours relayées et explorées par l’hebdomadaire.


Le choix de se focaliser sur la Ve république est clairement lié à la relation particulière que le Canard Enchaîné a toujours entretenu avec le général de Gaulle, à une époque où les journaux d’opposition avaient peu de représentants vindicatifs. Au cours des décennies, l’évolution des dessins vers un ton plus acide se fait sentir, grâce à une liberté de la presse post-1968 accrue, mais aussi par l’influence des dessinateurs de journaux satiriques plus contestataires comme Charlie Hebdo.


L’ouvrage encyclopédique de 650 pages révèle une part de notre histoire, au-delà du journalisme. Le Canard Enchaîné est un pilier de la presse française, affichant une santé financière insolente en ces temps de crise qui suggère qu’il restera encore longtemps le poil à gratter des politiciens français. C’est un ouvrage sociologique très riche qui peut devenir une référence pour tous les passionnés de l’histoire de la Ve République. On ne peut qu’espérer qu’un ouvrage similaire couvrant les premières années de l’hebdomadaire né en 1915 verra bientôt le jour#nf#

 

* À lire également sur nonfiction.fr :

- notre dossier "cinquante ans de cinquième République"

- notre dossier sur "mai 68".


* Le Canard Enchaîné. 50 ans de dessins (Les Arènes), 650p, 69€