Dans sa nouvelle édition, le dictionnaire propose pour 6 000 mots un choix possible entre deux orthographes, afin de s’adapter à "l'évolution des mots en fonction de leur usage", selon Marie-Hélène Drivaud, directrice éditoriale du Petit Robert dans les colonnes du Figaro.


Les mots concernés sont notamment des mots étrangers dont la version francisée est proposée par le dictionnaire (pizzeria, pizzéria). Sont aussi présentés des mots composés avec ou sans tiret (porte-monnaie, portemonnaie), ou encore certains termes qui perdent ou voient changer leurs accents (événement, évènement).


Quelles sont les limites quant aux changements effectués ? "Chaque fois qu'une modification a paru excessive ou perturbante, elle n'a pas été retenue", souligne Marie-Hélène Drivaud. À noter donc, la possibilité tout à fait naturelle d’écrire "sèche-cheveu" sans "x" lorsque le terme est employé au singulier… possibilité notée par le dictionnaire seulement en "remarque" pour l’instant#nf#
 

*À lire également :

- L'article du Figaro : "Le Robert bouscule l'orthographe"

- Le billet de Pierre Assouline sur son blog