Suivez-nous

FacebookRSS

Critiques artistiques

Géographie

Dictionnaire de la Méditerranée

Couverture ouvrage


Actes Sud , 1696 pages

Géographie

Dictionnaire thématique des Alpes

Couverture ouvrage


Glénat , 1024 pages

Géographie

Itinéraires. Guides de voyage et tourisme alpin 1780-1920

Couverture ouvrage

Ariane Devanthéry
Presses de l'Université Paris-Sorbonne (PUPS) , 352 pages

Alpes, Méditerranée : des lieux et des liens
[mercredi 15 février 2017]


Trois ouvrages d’une érudition impressionnante montrent comment les Alpes et la Méditerranée ont façonné notre imaginaire autant que nos territoires.

Les Alpes et la Méditerranée structurent à la fois la géographie et l’identité des territoires français mais, bien au-delà, de l’Europe, et, pour ce qui concerne la Mare Nostrum des Romains, du Proche-Orient et de l’Afrique du Nord.

C'est à ces deux dimensions, territoriale et culturelle, que s’attachent deux beaux dictionnaires parus presque simultanément en 2016 : le Dictionnaire thématique des Alpes   et le Dictionnaire de la Méditerranée . Erudits sans prétendre à l’exhaustivité – ce qui relèverait de la gageure pour des objets d’étude aussi vastes –, le premier est consacré à l’espace alpin dans toute sa dimension européenne, tandis que le second exlpore la Méditerranée dans une perspective résolument internationale et comparatiste, de la rive Nord à la rive Sud, en passant par les côtes orientales. Prolongeant et approfondissant la dimension culturelle de l’espace alpin, un troisième ouvrage publié par Ariane Devanthéry en 2016, Itinéraires. Guides de voyage et tourisme alpin  met précisément "en relief" l’apport spécifique de la littérature des anciens guides de voyage (Murray, Joanne, Baedeker) dans la construction d’une identité touristique proprement alpine.

 

Lieux de passage

L’impressionnante somme méditerranéenne, logiquement publiée par les éditions arlésiennes Actes Sud, est le fruit d’un travail international et pluridisciplinaire, élaboré en deux langues (français et arabe ) et fondé sur l’ensemble des travaux de recherche produits par le réseau d’excellence européen Ramses, qui réunit trente centres de recherche et universités. Mêlant des champs disciplinaires aussi variés que la géographie, l’histoire, la science politique, l’ethnologie, l’anthropologie et la linguistique, cet indispensable outil de travail est structuré autour de plusieurs thèmes fondamentaux – les savoirs, les espaces, les histoires et mémoires, les figures et les pratiques – et rend compte des récents travaux consacrés à une aire d’une grande complexité et d’une exceptionnelle richesse, qui a toujours fait de ses brassages une identité culturelle et civilisationnelle, chère à Fernand Braudel et essentielle au développement de l’humanité.

Dans un registre proche, le Dictionnaire thématique des Alpes suit la même logique : nulle ambition encyclopédique mais une vision par grands axes – géographie, environnement, territoires, histoire, patrimoines, cultures, activités et loisirs. Il puise sa source et son contenu de l’excellent fonds de la revue L’Alpe, également publiée par l’éditeur grenoblois Glénat et fondée il y a près de 20 ans en collaboration avec le Musée Dauphinois, creuset et lieu d’exposition pour les cultures de l’espace alpin. Il reprend également, sous une forme plus maniable, une partie des textes du monumental Dictionnaire encyclopédique des Alpes  qui, il y a dix ans déjà, avait constitué une forme d’aboutissement pour ce long travail d’histoire culturelle de la civilisation alpine, à travers ses différents pays (France, Italie, Suisse, Autriche, Slovénie, Allemagne, Liechtenstein) et ses villes, villages, massifs et vallées.

 

D'un « Grand Tour » à l'autre

Qu’il s’agisse de la Méditerranée ou des Alpes, les lieux sont aussi des liens, c’est-à-dire, bien entendu, des « espaces vécus », pour reprendre l’expression restée célèbre du géographe Armand Frémont , mais aussi des territoires structurant des identités culturelles et sociales à la fois ancrées et ouvertes vers des influences « extérieures ». Carrefours civilisationnels, lieux de passages ancestraux (voir les pages consacrées aux détroits de Gibraltar, des Dardanelles et au canal de Suez, ou aux cols du Grand-Saint-Bernard, du Mont-Cenis, du Gothard ou du Brenner), zones de contacts à la fois pacifiques et commerciaux, mais aussi stratégiques et guerriers, la Méditerranée et les Alpes matérialisent, à travers notre histoire, bien davantage le dialogue, le métissage et la richesse culturelles que le choc des identités, pourtant inéluctable aux yeux de certains esprits chagrins.

Enfin, l’idée du lieu créant du lien est aussi au cœur de la réflexion de l’historienne Ariane Devanthéry au sujet de la création, par les premiers guides modernes de voyages, de la fin du XVIIIe au milieu du XXe siècle, d’une identité culturelle et touristique alpine – et en particulier suisse, puisqu’il s’agit ici de son sujet d’étude après avoir été l'objet de sa thèse. Dans une version remaniée et superbement illustrée – par des affiches, cartes, panoramas et visuels d’époque –, ce bel ouvrage, publié dans la collection de Claude Reichler (Université de Lausanne) et préfacé par Gilles Bertrand (Université de Grenoble), montre comment les guides de voyage Murray (anglais), Joanne (français) ou Baedeker (allemand), à travers leurs multiples éditions au cours du long XIXe siècle (soit jusqu’à la Grande Guerre), ont constitué un genre littéraire spécifique, contribuant à recréer dans les Alpes suisses, une forme de « Grand Tour » : à l'image de celui qu’effectuaient, dans l’espace méditerranéen, les aristocrates britanniques de l’ère victorienne, ce « Grand Tour alpin » a façonné une identité non pas seulement touristique, mais aussi culturelle.

Ces trois livres majeurs sont à lire avec délectation, tant ils sont à la hauteur de leur ambition : transformer un espace géographique en un objet culturel.

 

A lire également sur Nonfiction :

Antoine de Baecque, La traversée des Alpes. Essai d'histoire marchée, Lionel Daudet, Le Tour de la France, exactement et Axel Kahn, Pensées en chemin. Ma France, des Ardennes au Pays Basque, par Damien Augias

Christophe Picard, La mer des califes : Une histoire de la Méditerranée musulmane (VIIe-XIIe siècle), par Pauline Guéna

Entretien avec Thierry Fabre : « La Méditerranée, cet objet insaisissable »

Notre dossier : Méditerranée rêvée, Méditerranée réelle

 

Commenter Envoyer à un ami imprimer Charte déontologique / Disclaimer digg delicious Creative Commons Licence Logo

Aucun commentaire

Déposez un commentaire

Pour déposer un commentaire : Cliquez ici

A lire aussi dans nos archives...
A propos de Nonfiction.fr

NOTRE PROJET

NOTRE EQUIPE

NOTRE CHARTE

CREATIVE COMMONS

NOUS CONTACTER

NEWSLETTER

FLUX RSS

Nos partenaires
Slate.fr