La phrase

Les événements n'ont pas d'intérêt en eux-mêmes, mais ils sont comme réverbérés par l'imaginaire et la rêverie. Par la manière dont on les a rêvés, dont parfois on les a mélangés et amalgamés, on a mis sur eux une sorte de phosphorescence, ils sont métamorphosés. En écrivant ainsi, j'ai l'impression d'être plus proche de moi-même que si j'écrivais d'un simple point de vue autobiographique.

Patrick Modiano, prix Nobel de littérature 2014, Télérama, le 4 octobre 2014

C N L

CNL


NONFICTION.FR, Le portail des livres et des idées
Charte rédactionnelle et déontologique

Cette charte est proposée à la discussion des membres de la rédaction de nonfiction.fr. Vos réactions sont à adresser à : deontologie@nonfiction.fr

1 - Charte. NONFICTION.FR est un portail de critiques de livres, d’articles et d’idées qui répond aux mêmes principes et valeurs que la presse écrite en termes d’exigence de qualité et d’excellence. En s’appuyant sur de nouvelles écritures web et des formes de critiques multimédias, le site encourage l’interactivité et la collaboration avec les personnes cantonnées jusque là au rôle de « lecteurs ». Avec le souci de répondre à la crise de la fonction critique en France, tous ses rédacteurs s’engagent à respecter la présente Charte rédactionnelle et déontologique qui vise à renouveler le journalisme intellectuel en fixant de nouvelles règles de rédaction, de transparence et de déontologie. L’indépendance, la vérification des faits, le refus des conflits d'intérêts et des connivences constituent autant de priorités. Internet offre une occasion unique de redéfinir les règles de la critique de livres : ce site s’emploie donc à penser activement et avec soin cette nouvelle déontologie.

2 - Actualités et critiques. NONFICTION.FR est un portail des livres et des idées en ce qu’il propose non seulement des critiques de livres, mais aussi des articles généraux sur les idées, les articles de revues, les textes sur Internet. En effet, la vie des idées ne se limite plus à la seule vie des livres. Ce site en prend acte en proposant à la fois des critiques de livres étoffées (dans la partie "critiques de livres") mais aussi des informations, des échos internationaux, des brèves, des e-interviews, des vidéos, des critiques de blogs, des éléments de revue de presse et des points de vue, qui nourrissent également la vie des idées (dans la partie "actualités des idées").

3 - Choix techniques et juridiques. Les choix techniques et juridiques de NONFICTION.FR sont conformes à une politique numérique ouverte que le site appelle de ses vœux. Les articles et critiques publiés sur NONFICTION.FR sont diffusés en Creative Commons (voir ci-dessous § 4). Les outils techniques privilégiés sont ceux qu’utilisent la plupart des internautes dans un souci de partage, de coopération et d’échange. Les plateformes YouTube, Dailymotion, Kewego, Vodeo, Flickr sont privilégiées pour la diffusion des vidéos et photos, ainsi que le format DiVx Stage 6 pour l’interface vidéo. Le site, ses interfaces, moteurs de recherche et outils de gestion s’appuient sur Linux, des logiciels libres et des wikis. Les fonctionnalités collaboratives du site, actuelles et à venir, privilégient le web 2.0 : une offre généreuse de flux RSS, des boutons Netvibes, Pligg pour le partage de liens et un accès simplifié à destination des assistants personnels, PAD et téléphones portables. Enfin, la plupart des pages et fonctions de NONFICTION.FR sont accessibles aux personnes handicapées, aveugles ou malvoyantes (les codes HTML et les CSS du site se conforment aux prescriptions du W3C). Enfin, NONFICTION.FR est une association loi 1901 qui fonctionne grâce aux cotisations de ses membres.

4 - Droit d'auteur, Creative Commons. Les articles et critiques publiés sur NONFICTION.FR sont diffusés en Creative Commons (CC). Ces textes sont donc susceptibles d’être reproduits et diffusés librement à condition de respecter les règles suivantes : interdiction d’en faire une utilisation commerciale ; obligation de citer le nom du critique et le nom du site NONFICTION.FR avec un lien hypertexte complet ; interdiction d’altérer ou de modifier le texte et obligation de signaler toute coupe ; diffusion de l’article ainsi reproduit aux mêmes conditions que l’article original, c'est à dire en "creative commons". Dans le cas ou l'une ou plusieurs de ces règles ne seraient pas respectées, les articles et textes publiés sur NONFICTION.FR sont interdits à la reproduction sous toutes formes et pour tous pays. Les rédacteurs des articles du site acceptent explicitement les conditions d'utilisation.

5 - Sources, Signataires. Les articles publiés sur NONFICTION.FR sont originaux ou doivent mentionner la source ou les publications conjointes. Les emprunts et citations doivent être correctement crédités. Par souci de faire respecter les règles déontologiques du site, les pseudonymes sont interdits pour l’ensemble des rédacteurs d’articles, sauf dans des cas exceptionnels jugés comme tels par la rédaction ; de même, les internautes sont encouragés à signer leurs commentaires de leur nom. Par ailleurs, les rédacteurs du site ne doivent pas reprendre des propos ou citations non attribués. En cas de publication - ce qui doit rester exceptionnel –, d’un propos sous condition d’anonymat, le rédacteur doit justifier dans le texte même les raisons de cette anonymisation des propos. Dans le cadre des e-interviews, les propos de la personne interviewée seront relus et amendés librement par elle ; de même, la personne interviewée a un droit de regard sur le titre de l’interview. Dans le cadre d’un article d’enquête, le rédacteur doit aussi signaler si une personne refuse de lui parler pour un article ou si elle n’a pas pu être jointe. Enfin, si une personne conteste un fait, ce point doit être porté à la connaissance des lecteurs, par exemple par le système des « notes pop-ups ».

6 - "Disclaimer" et Responsabilité du site. NONFICTION.FR entend faire respecter son indépendance. Le "disclaimer" est l'outil le plus approprié pour le respect des règles déontologiques de cette charte. Le "disclaimer" figurera au bas de chaque article et contiendra des informations données à l'internaute afin d'éclairer sa lecture. NONFICTION.FR s’engage à ce qu’aucun éditeur ne fasse partie du comité de rédaction du site. Tout lien entre un critique du site et un éditeur sera mentionné dans la rubrique "disclaimer". La rédaction est indépendante des liens commerciaux et publicitaires négociés par l’équipe publicitaire du site. Les critiques et collaborateurs rédigent leurs articles à titre bénévole.

7 - Engagement du critique. Tout rédacteur d’un compte rendu de livre ou d’article s’engage à lire entièrement le texte dont il a la charge. Au cas, où il n’aurait pas pu lire certains chapitres, il doit le signaler dans son compte rendu. Il s'engage à respecter cette charte.

8 - Nature de la critique. La critique publiée en ligne doit présenter le livre, l’article, le blog ou le site web, en explicitant son contenu et en développant ses idées originales. Le critique doit faire preuve d'impartialité : ce qui n’empêche ni la critique, ni la liberté de ton – tout au contraire. Une fois l’ouvrage présenté, le critique peut donner librement son point de vue. Le site encourage la valeur des opinions et des points de vue singuliers dès lors que les critiques sont argumentées. Enfin, le commentaire des internautes permet de contrebalancer celui des critiques.

9 - Points de vue et pluralisme. Internet permet la multiplication des angles de vue. Certains livres, articles ou blogs pourront donc faire l’objet de plusieurs comptes rendus afin de valoriser ce pluralisme. Ce choix appartient à la rédaction.

10 - Liens hypertextes et notes de bas de page. Le passage sur Internet de la critique des livres doit s’accompagner d’un nouveau style de rédaction et de formes de rédaction adaptées au web 2.0. NONFICTION.FR encourage ses rédacteurs et les internautes à multiplier les liens hypertextes au sein de leurs articles et commentaires pour renvoyer vers des sites, par exemple Wikipédia, ou vers des informations pertinentes. De même, une fonction technique originale a été créée qui consiste à afficher des « notes pop-ups » en lieu et place des notes de bas de page : ces notes seront multipliées autant que nécessaire dans le texte même par les rédacteurs.

11 - Vérification des faits. Chaque article soumis à la rédaction de NONFICTION.FR fera l’objet de relectures et de vérifications. Un travail de « fact-checking » sera réalisé conformément aux principes de cette charte. Aussi professionnel que puisse être ce travail, il appartiendra aussi aux internautes d’être vigilants et de vérifier les faits afin que les erreurs éventuelles ne puissent pas demeurer en ligne : un désaccord est bien sûr possible sur une opinion, mais un accord doit être trouvé sur les faits. Dans le cas où des erreurs seraient décelées par les internautes, celles-ci seront soumises à la rédaction qui, après validation, effectuera les modifications nécessaires. Ces modifications feront l’objet d’une mention à la fin de l’article. L'ensemble du processus est destiné à assurer la transparence de l'historique éditorial.

12 - Liens avec les éditeurs. Aucun rédacteur ne peut rendre compte d'un livre, d'un article, d'un blog, s'il a un lien, notamment financier, avec l’éditeur du texte qu’il commente, ou s’il est actionnaire de la maison d’édition concernée. Dans le cas des critiques sous contrat d’un éditeur, la nature de leur relation doit être mentionnée dans le "disclaimer" figurant à la fin de l'article. Dans tous les autres cas, des mentions complémentaires peuvent également figurer dans le disclaimer.

13 - Ouvrages des rédacteurs du site. NONFICTION.FR encourage ses rédacteurs à publier des livres. La critique de ces livres doit cependant se conformer à des règles claires. D’une part, les ouvrages des permanents de NONFICTION.FR ne seront pas chroniqués sur le site. S’agissant des autres rédacteurs bénévoles, membres du comité de parrainage et du comité de rédaction, correspondants etc., leurs livres pourront faire l’objet d’un compte rendu dans le respect des règles suivantes : l'appartenance de l'auteur à la rédaction sera clairement mentionnée dans la rubrique « disclaimer » ; la critique sera de préférence confiée à une personne extérieure à la rédaction et sans que l'auteur concerné ne participe au choix du critique. Enfin, les décisions des permanents de la rédaction sont entièrement autonomes vis-à-vis du comité de rédaction.

14 - Liens avec l'auteur. Aucun rédacteur ne peut rendre compte d’un livre ou d’un article d’une personne avec laquelle il entretient des liens professionnels réguliers ou avec laquelle il a une relation « inter-personnelle » significative. Par exemple, un critique ne peut pas rendre compte d’un livre de son directeur de thèse, d'un de ses supérieurs ou d'un membre de sa famille. Dans tous les autres cas, ces relations inter-personnelles seront portées dans le "disclaimer" à la fin de l'article.

15 - Commerce avec les auteurs et les éditeurs. De manière générale, tous les liens des critiques avec le monde de l’édition ou de la presse écrite, audio-visuelle ou Internet doivent être signalés au comité de rédaction du site qui peut choisir d’interdire à un critique de rédiger un article précis ou de lui demander de mentionner ces liens dans le « disclaimer » de son article.

16 - Service de presse. Les rédacteurs de NONFICTION.FR s’engagent à ne demander d’ouvrage en service de presse que s’ils ont obtenu l’accord de la rédaction du site pour en rendre compte. Par ailleurs, les rédacteurs s’engagent à ne pas revendre les livres qu’ils ont obtenus gracieusement par les éditeurs : ils peuvent seulement offrir ses livres ou les donner à des bibliothèques ou organisations charitables. Cette règle entend participer à la moralisation de la vie des livres en France.

17 - Pluralisme d'éditeurs et renouvellement générationnel des auteurs. La rédaction de NONFICTION.FR s'efforcera de favoriser la diversité des éditeurs. Elle tentera de faire connaître prioritairement les nouveaux auteurs et ceux qui apportent un sang neuf au domaine des idées et des essais.

18 - Commentaires et rôle des internautes. Les internautes peuvent poster librement leurs commentaires à la suite des articles. Ceux-ci seront publiés sans validation a priori. Toutefois, la rédaction se réserve le droit de les supprimer au cas où le contenu de ceux-ci serait jugé offensant. Au coeur du projet de NONFICTION.FR se trouve cette participation des internautes. Tout comme les critiques, auteurs ou éditeurs, les internautes peuvent saisir le comité déontologique s'ils estiment que la présente Charte rédactionnelle et déontologique n'est pas respectée (deontologie@nonfiction.fr).

19 - Comité déontologique et médiateurs du site. Cette charte a été élaborée par les fondateurs et rédacteurs du site. La rédaction se réserve le droit de l’adapter en fonction des cas spécifiques. Cette charte est également susceptible d’être amendée et interprétée par le « comité déontologique » du site. Toutes les questions déontologiques seront discutées au sein de ce comité. Les nouvelles règles édictées et les décisions de portée générale prises par ce comité seront rendues publiques à la fin de ce document à mesure de leur entrée en application. Les décisions individuelles ou ponctuelles seront mentionnées dans les rubriques « disclaimer » qui font suite à un article. Toutes ces règles et décisions générales à venir s’appliqueront à l’ensemble de la rédaction et feront partie intégrante de cette charte à la suite de laquelle elles seront publiées. (1er octobre 2007, mis à jour le 8 avril 2010)

Cette Charte rédactionnelle et déontologique emprunte un certain nombre de ses idées et règles aux codes déontologiques de la presse américaine qui nous sert ici de référence et tout particulièrement aux règles édictées par le New York Times et définies notamment dans le document « The New York Times Company Policy on Ethics in Journalism » ainsi que des régles du Washington Post, y compris les « Dix principes des journalistes du Washington Post sur le web » (5 juillet 2007), les propositions du site www.poynter.org et les régles édictées par les rédactions du New Yorker, du Wall Street Journal et du Boston Globe.