La phrase

Il y a d'excellentes raisons de combattre l'Occident, il y a d'excellentes raisons de vouloir la fin de cette société, et qui ne se réduisent en rien au fait de vouloir y répandre la terreur. Cazeneuve et les spin doctors de l'antiterrorisme n'y peuvent rien : ce n'est pas en enfermant toujours plus leurs ennemis dans la figure du monstre, ni en multipliant contre eux les procédures judiciaires les plus démentes, que les démocraties occidentales retrouveront leur honneur perdu.

Collectif de Tarnac, Le Monde, 18 juillet

C N L

CNL
Histoire des gauches : entretien avec Jacques Julliard
[lundi 04 février 2013 - 00:00]

Dans le long entretien que l’historien Jacques Julliard a accordé à nonfiction.fr, il revient sur son dernier livre, Les gauches françaises : 1762-2012. Jacques Julliard prolonge en particulier le propos de son ouvrage en exposant ses choix dans sa composition. La relation de la gauche avec l’utopie est abordée, tout comme la bascule que l’on pourrait déceler entre droite et gauche au sujet du conservatisme. Dans le second entretien de cette série, Julliard se penche sur l’état actuel des partis en France à la suite de l’élection de François Hollande. Enfin, le dernier volet de nos échanges est consacré à quelques grandes figures de la gauche, dont le "journaliste, écrivain et homme politique" qui revient dans les portraits d’hommes de gauche du XIXe siècle brossés par Jacques Julliard.

Plus généralement, c’est une plongée dans l’histoire des idées de la gauche au cours des deux derniers siècles auquel nous invite cette série d’entretiens.

 

Sommaire :

1. L’Utopie a-t-elle changé de camp ?
2. Un renforcement du bipartisme
3. De quelques figures de la gauche

 

* A lire aussi sur nonfiction.fr :
- Jacques Julliard, Les gauches françaises : 1762-2012 : Histoire, politique et imaginaire, par Benjamin Caraco
- Jacques Julliard, L'Argent, Dieu et le diable. Péguy, Bernanos, Claudel face au monde moderne, par Marie Bonnet et par Daniel Bougnoux
- Jacques Julliard, La reine du monde. Essai sur la démocratie d'opinion, par François Quinton

 

Frédéric MARTEL Et Benjamin CARACO
Commenter Envoyer à un ami imprimer Charte déontologique / Disclaimer digg delicious Creative Commons Licence Logo

Aucun commentaire

Déposez un commentaire

Pour déposer un commentaire : Cliquez ici