Chroniques

Actuel Moyen Age : le présent au prisme du passé

Le JT de Socrate : regards philosophiques sur l'actualité

Chroniques scolaires : l'éducation au crible des sciences sociales

L'Age de nos adages : actualité de la sagesse ancestrale

Inde-Pakistan : l'inquiétant regain des tensions

TOUTES NOS CHRONIQUES

Grands entretiens

Aurélien Bellanger, sur Le grand Paris

Massimo Recalcati, sur Mélancolie et création chez Vincent Van Gogh

David Djaïz, sur La guerre civile n'aura pas lieu

Johann Chapoutot, sur La révolution culturelle nazie (1/2)

Johann Chapoutot, sur La révolution culturelle nazie (2/2)

Nicolas Truong, sur Interview

Jean-Yves Leloup, sur l'émergence des musiques électroniques

Juliette Sibon, sur Chasser les juifs pour régner

Julie Brochen, sur Molly S

Daria Deflorian, Antonio Tagliarini, sur Ce ne andiamo... et Il Cielo...

Carole Thibaut, sur Monkey Money

Vito Mancuso, La doctrine chrétienne ne peut survivre que si elle évolue

Laurent Bazin, Mohamed Bridji, L'identité nationale est une arme de guerre

Amir Reza Koohestani, sur Hearing

Nathalie Quintane, sur Que faire des classes moyennes?

Patrick Weil, sur Le sens de la République (2/2)

Patrick Weil, sur Le sens de la République (1/2)

Xavier Lemaire, Isabelle Andréani, sur le Cycle Xavier Lemaire

Rémi Lefebvre, Les primaires contre la démocratie ?

Nicolas Lebourg, Stéphane François, Histoire de la haine identitaire

Benoît Chantre, Les derniers jours de René Girard

Davide Luglio, Le style de la pensée italienne

Constance Gard, Psychotiques, bipolaires : médicaments ou suppléance ?

Pierre-Yves Gomez, Intelligence du travail

Eloi Laurent, Nos (nouvelles) mythologies économiques

François Dubet, Ce qui nous unit

Jill Stein, L'impossible "troisième homme"

Joël Pommerat, sur Ca ira (Fin de Louis)

Pierre-Henri Castel, Le cas Paramord

Laurent Fréchuret, sur Une trop bruyante solitude

Siddiq Wahid, Les tensions du Cachemire

Jean Vigreux, Le front populaire, l'échapée belle

Denis Clerc, Cessons de punir les pauvres

Dominique Mazéas et Anne-Sylvie Pelloux, La prise en charge de l'autisme

Lyiang Kim, Resident Forever

Romain Lajarge, Le pari grenoblois

TOUS NOS ENTRETIENS

Dossiers

La France à l'heure de l'Italie : philosophie, histoire, lettres

L'agrégation 2017, avec nonfiction.fr

Les printemps arabes : cinq ans après

Le travail en débat : au-delà de la loi El Khomri

Polyphonies syriennes : écrivains, intellectuels et artistes résistent

Djihadisme à la française : comprendre la radicalisation

TOUS NOS DOSSIERS

EXPOSITIONS - L'Afrique des routes au Quai Branly & Aventuriers des mers à l'IMA
[dimanche 09 avril 2017 - 09:00]

De manière successive, deux expositions aux thèmes et aux approches comparables ont pu ou peuvent être encore visitées à Paris : "L'Afrique des routes" (du 31 janvier au 12 novembre 2017) au Musée du Quai-Branly Jacques Chirac et "Aventuriers des mers" (du 15 novembre au 26 février 2017) à l'Institut du monde arabe (auparavant programmée au MUCEM de Marseille).

 

     

 

Il s'agit de deux magnifiques voyages à travers l'histoire, la géographie, la culture et les religions de l'Afrique et des mers qui l'entourent (Méditerranée au premier chef, mais aussi Mer Rouge, Océans Atlantique et Indien). Deux beaux ouvrages, l'un publié aux éditions Actes Sud (L'Afrique des routes), l'autre chez Hazan (Aventuriers des mers), viennent prolonger ces visites à travers les âges et les pays. Le parti pris de ces deux expositions est le même : montrer que le "berceau de la civilisation", l'Afrique, le Moyen-Orient et ses mers, tire sa principale richesse des échanges et des métissages culturels qui constituent le fil rouge de son histoire, des origines à nos jours.

Se prolongeant sous l'angle ethnologique (de nombreux objets, artistiques, commerciaux ou usuels), géographique (description des voies maritimes, des routes terrestres, des villes et des ports), historique (les deux expositions suivent un déroulé chronologique, de l'Antiquité à nos jours) et religieux (influences du judaïsme, du christianisme, puis de l'Islam mais aussi des animismes), les récits de voyage des navigateurs (de Sinbad à Vasco de Gama), des marchands (de Marco Polo à Zheng He), des explorateurs (d'Ibn Batûta à Stanley), des missionnaires (de Marchand à Livingstone) et des savants (d'al-Idrîsî à Ibn Jubayr), ainsi que les témoignages des artistes (anonymes, classiques ou contemporains, tel le Nigérian Yinka Shonibare), esquissent le portrait d'un continent à travers ses routes terrestres et ses voies maritimes, mettant en lumière la riche circulation des cultures. "Là où les cultures dialoguent", le slogan du Musée du Quai-Branly depuis plus de 10 ans, vaudrait tout à la fois pour l'Institut du monde arabe.

 

 

Illustrant à merveille le courant actuellement en vogue de l'Histoire globale, ces deux expositions se complètent et s'articulent parfaitement. On ne saurait trop conseiller la lecture des ouvrages magnifiquement illustrés qui en sont issus, qui sont plus que de simples catalogues, mais avant tout de beaux livres au sens propre.

 

Damien AUGIAS

Aucun commentaire

Déposez un commentaire

Pour déposer un commentaire : Cliquez ici