Chroniques

Actuel Moyen Age : le présent au prisme du passé

Le JT de Socrate : regards philosophiques sur l'actualité

Nation ? La fabrique du lien social

Chroniques scolaires : l'éducation au crible des sciences sociales

Regards sur le Pakistan : militance et terrorisme

TOUTES NOS CHRONIQUES

Dossiers

L'agrégation 2017, avec nonfiction.fr

Les printemps arabes : cinq ans après

Le travail en débat : au-delà de la loi El Khomri

Polyphonies syriennes : écrivains, intellectuels et artistes résistent

Djihadisme à la française : comprendre la radicalisation

TOUS NOS DOSSIERS

Bibliothèques Odéon

DOSSIER – Historiographies de la Grande Guerre
[mardi 24 juin 2014 - 12:00]

Consacrer un dossier au conflit qui ouvre l’ère des guerres mondiales et totales est un passage obligé pour tout média en ces temps de commémoration. L’impératif mémoriel se fait sans doute d’autant plus pressant que le premier conflit mondial, longtemps occulté par l’ombre du second et sans plus de témoin direct pour en maintenir la mémoire, se voit de plus en plus souvent érigé en premier acte d’une longue tragédie dont on situe le dénouement en 1945, voire en 1991 

 

Mais consacrer un dossier à 14-18 s’impose peut-être avec plus de force encore à une revue qui, comme nonfiction.fr, entend rendre disponible l’actualité des recherches en sciences sociales ; cela pour deux raisons. D’abord, parce que la Première Guerre mondiale représente tout à la fois un événement de mémoire structurant pour la conscience européenne et un objet de recherche et de connaissance finalement assez peu connu. La richesse de l’historiographie contemporaine invite ainsi à dépasser le simple point de vue mémoriel auquel se borne souvent (et par définition) la commémoration, pour l’envisager comme objet d’investigation des sciences sociales. C’est en tout cas la perspective adoptée par nonfiction.fr, et la raison pour laquelle on ne reviendra pas ici sur la trame des hauts faits qui modèlent la mémoire collective : ce dossier entend plutôt livrer un aperçu de certaines des recherches historiques les plus récentes.

 

Le second élément qui nous a semblé justifier de proposer un dossier étoffé sur la Grande Guerre est son caractère d’objet historique multiple, vis-à-vis duquel il revêt une valeur d’idéal-type. De la bibliographie récente émerge l’image d’un cas d’école en gestation de la pluridisciplinarité. De fait, l’événement 14-18 est tout aussi bien un phénomène politique et militaire qu’une réalité sociale, objet d’histoire sociale, et qu’un faisceau de parcours individuels inscrits dans la temporalité de l’histoire culturelle, intellectuelle et religieuse ; c’est un objet d’art, de littérature, de cinéma, de bande dessinée et donc un objet d’histoire de l’art, d’histoire de la littérature, d’histoire du cinéma, d’histoire de la bande dessinée, etc. ; de même que comme élément structurant de la mémoire collective, c’est un objet privilégié de la réflexion scientifique ou littéraire sur la production d’identité et sur les usages politiques du passé.

 

C’est donc dans sa double spécificité historique et historiographique que nonfiction.fr vous propose d’aborder, chaque jeudi pendant les mois à venir, cet événement décidément majeur de l’histoire contemporaine.

 

                                                           * Dossier coordonné par Nicolas Patin et Pierre-Henri Ortiz

 

SOMMAIRE

 

Histoires sociales de la Grande Guerre : 

 

1. Le peuple et les classes à l’épreuve des tranchées, par Nicolas Patin

Lecture croisée des livres d’Emmanuelle Cronier, Permissionnaires dans la Grande Guerre , Emmanuel Saint-Fuscien, A vos ordres : les relations d’autorité dans l’armée française de la Grande Guerre  et Nicolas Mariot, Tous unis dans la tranchée ? 1914-1918. Les intellectuels rencontrent le peuple .

 

2. Quelle histoire sociale de la Grande Guerre ? 

Un débat entre Emmanuel Saint-Fuscien et Nicolas Mariot. Propos recueillis par Nicolas Patin. 

(1/2) Au-delà de la « contrainte » ou du « consentement » 

(2/2) Les hiérarchies sociales au front

 

La guerre en héritage : 

 

3. La mémoire de la Grande Guerre, par Benjamin Caraco

Lecture croisée des livres de Jean-Noël Jeanneney, La Grande Guerre si loin si proche : réflexions sur un centenaire , André Loez et Nicolas Offenstadt, La Grande Guerre : carnet du centenaire  et Stéphane Audoin-Rouzeau, Quelle histoire : un récit de filiation (1914-2014) .

 

4. Des images au souvenir : France-Allemagne face à la Grande Guerre

Un débat entre Benjamin Gilles et Arndt Weinrich. Propos recueillis par Nicolas Patin. 

(1/2) Les changements partagés d’une révolution médiatique

(2/2) De la disjonction des histoires à la disjonction des mémoires

 

Ecrire la guerre par les arts : 

 

5. Des artistes dans les tranchées [PEINTURE], par Pierre Verschueren

Un compte-rendu du livre de Philippe Vatin, Voir et montrer la guerre .

 

6. 1914-1918 : la bataille de l'écrit [LITTERATURE], par Martine Monteau

Une analyse de la littérature sur la Grande Guerre, de 1914 à 2014

 

7. Le roman de Verdun [LITTERATURE], par Nicolas Patin

Une critique du roman de Fritz von Unruh, Le Chemin du sacrifice (1919) dans une traduction inédite, illustré par Vincent Vanoli et préfacé par Nicolas Beaupré.

 

8. Une écriture visuelle de la guerre [BANDE-DESSINEE] 

Un entretien avec Vincent Marie. Propos recueillis par Claire Kaikenger et Pierre-Henri Ortiz 

(1/2) Animer une guerre statique

(2/2) Des fictions d’archives

 

9. Filmer la Grande Guerre [CINEMA]

Un entretien avec Laurent Véray. Propos recueillis par Nina Verneret et Pierre-Henri Ortiz

(1/3) Les Croix de Bois : un film d’histoire

(2/3) De l’archive au témoignage : le premier cinéma de guerre

(3/3) Retrouver 14-18 : cent ans de cinéma

 

Parcours individuels : 

 

10. Louise de Bettignies : du patriotisme à l'espionnage, par Sarah Lilia Baudry 

Un compte-rendu du livre de Chantal Antier, Louise de Bettignies. Espionne et héroïne de la Grande Guerre 

 

11. Maurras, ou les permanences d’un nationalisme français, par Claire Maligot

Un compte-rendu du livre d’Olivier Dard, Maurras : le maître et l’action 

 

12. Jaurès, patrimoine commun?, coordonné par Benjamin Caraco et Pierre-Henri Ortiz

Un dossier sur la figure tutélaire du pacifisme, cent ans après son assassinat. 

 

13. Maurras et Jaurès : la métaphysique et la guerre, par Claire Maligot

Une analyse des héritages et des parcours intellectuels de Charles Maurras et Jean Jaurès.

 

 

 

 

 

Pierre-Henri ORTIZ, Nicolas PATIN
Commenter Envoyer à un ami imprimer Charte déontologique / Disclaimer digg delicious Creative Commons Licence Logo

Aucun commentaire

Déposez un commentaire

Pour déposer un commentaire : Cliquez ici