Suivez-nous

FacebookRSS

Critiques artistiques

Chroniques

Actuel Moyen Age : le présent au prisme du passé

Le JT de Socrate : regards philosophiques sur l'actualité

Chroniques scolaires : l'éducation au crible des sciences sociales

Chronique électronique : penser les musiques électroniques

L'Age de nos adages : actualité de la sagesse ancestrale

Inde-Pakistan : l'inquiétant regain des tensions

Toutes nos chroniques >>


Grands entretiens

Aurélien Bellanger, sur Le grand Paris

Massimo Recalcati, sur Mélancolie et création chez Vincent Van Gogh

David Djaïz, sur La guerre civile n'aura pas lieu

Johann Chapoutot, sur La révolution culturelle nazie (1/2)

Johann Chapoutot, sur La révolution culturelle nazie (2/2)

Nicolas Truong, sur Interview

Jean-Yves Leloup, sur l'émergence des musiques électroniques

Juliette Sibon, sur Chasser les juifs pour régner

Julie Brochen, sur Molly S

Daria Deflorian, Antonio Tagliarini, sur Ce ne andiamo... et Il Cielo...

Carole Thibaut, sur Monkey Money

Vito Mancuso, La doctrine chrétienne ne peut survivre que si elle évolue

Laurent Bazin, Mohamed Bridji, L'identité nationale est une arme de guerre

Amir Reza Koohestani, sur Hearing

Nathalie Quintane, sur Que faire des classes moyennes?

Patrick Weil, sur Le sens de la République (2/2)

Patrick Weil, sur Le sens de la République (1/2)

Xavier Lemaire, Isabelle Andréani, sur le Cycle Xavier Lemaire

Rémi Lefebvre, Les primaires contre la démocratie ?

Nicolas Lebourg, Stéphane François, Histoire de la haine identitaire

Benoît Chantre, Les derniers jours de René Girard

Davide Luglio, Le style de la pensée italienne

Constance Gard, Psychotiques, bipolaires : médicaments ou suppléance ?

Pierre-Yves Gomez, Intelligence du travail

Eloi Laurent, Nos (nouvelles) mythologies économiques

François Dubet, Ce qui nous unit

Jill Stein, L'impossible "troisième homme"

Joël Pommerat, sur Ca ira (Fin de Louis)

Pierre-Henri Castel, Le cas Paramord

Laurent Fréchuret, sur Une trop bruyante solitude

Siddiq Wahid, Les tensions du Cachemire

Jean Vigreux, Le front populaire, l'échapée belle

Denis Clerc, Cessons de punir les pauvres

Dominique Mazéas et Anne-Sylvie Pelloux, La prise en charge de l'autisme

Lyiang Kim, Resident Forever

Romain Lajarge, Le pari grenoblois

Tous nos entretiens >>


Dossiers

La France à l'heure de l'Italie : philosophie, histoire, lettres

L'agrégation 2017, avec nonfiction.fr

Les printemps arabes : cinq ans après

Le travail en débat : au-delà de la loi El Khomri

Polyphonies syriennes : écrivains, intellectuels et artistes résistent

Djihadisme à la française : comprendre la radicalisation


Tous nos dossiers >>


Le secret bien gardé de Ségolène Royal sur François Bayrou ? (Suite et fin)
[mardi 04 décembre 2007]



Ségolène Royal a donc publié ce mardi 4 décembre son livre intitulé Ma plus belle histoire, C'EST VOUS (notez les lettres capitales) aux éditions Grasset.

nonfiction.fr a été le premier média à révéler mercredi dernier que Mme Royal avait entretenu avec François Bayrou entre les deux tours un dialogue resté secret. Elle s'est rendue chez M. Bayrou, avant le face à face Sarkozy-Royal, et lui a proposé d'être son Premier Ministre. S'il avait accepté le poste, elle avait l'intention de révéler son accord lors du face à face. Mme Royal aurait alors pu dire face à M. Sarkozy : "J'ai proposé à François Bayrou d'être mon Premier Ministre et il a accepté le poste". Pour Mme Royal, cette annonce aurait changé le cours du face-à-face et aurait pu lui permettre de gagner les points qui lui manquaient pour battre Nicolas Sarkozy.

Selon la version qu'en donne dans son livre Mme Royal, M. Bayrou a refusé sinon le poste de Premier Ministre (Mme Royal n'est pas très claire sur ce point), du moins d'annoncer son accord lors du débat télévisé. Selon nos informations, c'est Fred Vargas, une amie personnelle de M. Bayrou et d'elle-même, qui aurait tenté d'organiser l'entretien chez François Bayrou.

François Bayrou a d'abord nié l'information jeudi dernier, auprès de nos confrères de Rue89, avant de la confirmer à l'hebdomadaire Marianne. Il a déclaré à nos confrères : "Il est exact qu'elle m'a demandé si elle pouvait l'annoncer lors de notre débat. J'ai dit "non ce n'est pas sérieux, ce ne sont pas des choses qu'on fait". La première raison pour laquelle j'y étais opposé est évidente : je n'ai jamais cru qu'elle pourrait être élue. Cette proposition n'avait donc pas de sens à mes yeux." Par la suite, François Bayrou s'est à nouveau rétracté, alors même que, de son côté, le cabinet de Mme Royal confirmait en fin de semaine à l'AFP, sinon la rencontre, du moins leur dialogue.

Avec la parution du livre de Mme Royal, la "rencontre" est confirmée, bien que celle-ci n'ait pas tout à fait eu lieu, puisque Mme Royal raconte, d'une manière assez rocambolesque, qu'elle est allée au domicile de M. Bayrou mais n'a pas été autorisée à rentrer chez lui. Elle serait restée en bas du domicile.

Selon nos informations, pourtant, la rencontre aurait en fait bien eu lieu, au domicile de M. Bayrou, et Mme Royal aurait effectivement proposé le poste de Premier Ministre à ce dernier. On comprend néanmoins que Mme Royal ne veuille pas dévoiler entièrement cette information, puisqu'elle serait tenue par une promesse faite à M. Bayrou de garder cette rencontre pour elle, d'où l'épisode peu crédible - et un brin cinématographique - de la candidate socialiste en bas de l'appartement de M. Bayrou et qui n'est pas autorisée à monter ! C'est donc bien chez lui que François Bayrou se serait opposé à ce que Mme Royal annonce le deal durant son face à face avec Nicolas Sarkozy, faisant ainsi capoter l'opération.


(Mise à jour de cet article : mardi 4 décembre, 22h00).


Pour aller plus loin, voir six critiques récentes de livres politiques parues sur nonfiction.fr :

* la critique du livre de Lionel Jospin sur Ségolène Royal
* la critique du livre de Guillaume Bachelay
* la critique du livre de Claude Allègre
* la critique du livre de Jean-Luc Mélenchon
* la critique du dernier livre de Bernard-Henri Lévy sur la gauche

Commenter Envoyer à un ami imprimer Charte déontologique / Disclaimer digg delicious Creative Commons Licence Logo

Aucun commentaire

Déposez un commentaire

Pour déposer un commentaire : Cliquez ici

A lire aussi dans nos archives...
A propos de Nonfiction.fr

NOTRE PROJET

NOTRE EQUIPE

NOTRE CHARTE

CREATIVE COMMONS

NOUS CONTACTER

NEWSLETTER

FLUX RSS

Nos partenaires
Slate.fr