La phrase

Il me semble qu’il y a aujourd’hui une confusion entre espace public et espace privé : les gens parlent des œuvres comme si elles étaient dans leur salon, chacun se croit chez soi face aux espaces de création. Or, le terrain de l’art doit permettre aux artistes de casser les choses, les démonter, les observer et les exposer autrement. L’opposition entre liberté de parole et liberté d’expression se répète un peu trop souvent, et je ne vois pas de limite à ce type d’actions.

Diane Ducruet au sujet son oeuvre censurée au Mois de la photo, Le Monde , 4 novembre 2014  

Fiche personnelle
Hicham-Stéphane AFEISSA
Critique à nonfiction.fr
Biographie

Hicham-Stéphane Afeissa, professeur agrégé, est titulaire d'un doctorat de philosophie (Lyon, 2012) et d'un doctorat de géosciences & environnement (Lausanne, 2014), et est membre associé du laboratoire "Logiques de l'agir" (EA 2274) de l'Université de Franche-Comté. Après avoir longtemps étudié la phénoménologie husserlienne et la philosophie kantienne, il s’est tourné vers la philosophie de l'environnement et la philosophie animale qui sont devenues ses principaux champs de recherche actuels. Il est l’auteur de nombreux articles dans ces différents domaines, a participé à une quinzaine d'ouvrages collectifs et a réalisé une soixantaine de traductions à partir de l'allemand et de l'anglais. Il a dirigé la mineure du n°36 de la revue Multitudes portant sur les problématiques récentes en philosophie environnementale (2009), et un dossier thématique consacré à la philosophie française de l'animalité pour la revue Philosophie (n° 112, 2011). 

 

Ouvrages publiés

Ethique de l'environnement. Nature, valeur, respect, Vrin, collection "Textes clés", 2007

Qu'est ce-que l'écologie?, Vrin, collection "Chemins philosophiques", 2009

- Ecosophies. La philosophie à l'épreuve de l'écologie, Editions MF, 2009 (dir.)

Philosophie animale. Différence, responsabilité et communauté, Vrin, collection "Textes clés", 2010 (en collaboration avec Jean-Baptiste Jeangène Vilmer)

La communauté des êtres de nature, Editions MF, 2010

Nouveaux fronts écologiques. Essais d'éthique environnementale et de philosophie animale, Vrin, collection "Pour demain", 2012

Portraits de philosophes en écologistes, Editions Dehors, 2012

 - Des verts et des pas mûrs. Chroniques d'écologie et de philosophie animale, PUF, 2013

La fin du monde et de l'humanité. Essai de généalogie du discours écologique, PUF, collection "L'écologie en questions", 2014 (Prix de la meilleure thèse de l'Université de Lausanne)

 

Ouvrages achevés à paraître

 - Esthéthique de l'environnement. Appréciation, connaissance et devoir, Vrin, collection "Textes clés", mars-avril 2015

- L'habitant du monde. Eléments d'une philosophie de l'environnement à partir de Kant et de Husserl, PUF, septembre 2015

 

Ouvrage en préparation :

- Terre objective. Essais d'éthique environnementale, de Holmes Rolston, traduction française par Pierre Madelin & Hicham-Stéphane Afeissa, préface de Hicham-Stéphane Afeissa, Paris, Editions Dehors, mars 2015

 

Derniers articles parus :

- "Imaginaire du dernier homme et éthique environnementale", Raison publique, 2013, n°17, p. 33-45.

 - "L'ardeur des pillards. Vandalisme écologique et valeur intrinsèque de la nature", dans J. Baillé (dir.), Valeur : du mot au concept, Presses universitaires de Grenoble, 2013, p. 101-136.

- "Du possible , sinon j'étouffe ! L'écologie politique au temps des catastrophes", dans M. Antonioli (dir.), Théories et pratiques écologiques. De l'écologie urbaine à l'imagination environnementale, Paris, Presses universitaires de Paris ouest, 2013, p. 67-78.

- "Les habits verts de l'Apocalypse", Sciences humaines, 2014, n°37, p. 74-77.

 

Adresse de contact : afeissa.hicham@orange.fr

Ses critiques
[18/03/13] Faire comme si
[27/06/09] La mort en face
[12/04/09] Penser la nature