La phrase

L'univers de mes livres s'est forgé à partir d'une réflexion sur l'apocalypse traversée par les humains durant le XXe siècle, dont ils ne se sont pas sortis et dont je crois à présent qu'ils ne se sortiront jamais. L'échec de la révolution, les génocides, la Shoah, les guerres permanentes, le péril nucléaire, les camps, sont une donnée fondamentale de l'histoire contemporaine. Les écrivains post-exotiques mettent en scène des personnages qui vivent à l'intérieur de la catastrophe et n'ont aucune raison d'imaginer qu'un extérieur existe.

Antoine Volodine, prix Médicis 2014, Entretien au Magazine littéraire, septembre 2010

C N L

CNL
Fiche personnelle
Irène Laplanche
Critique à nonfiction.fr
Biographie

Après des études littéraires en classe préparatoire, Irène Laplanche est entrée en 2008 à l’Ecole Nationale Supérieure du Paysage de Versailles. Elle a passé 6 mois en Australie où elle a travaillé avec l’agence SAALA à des projets et concours de paysage et d’aménagement d’espaces publics. Elle encadre des ateliers d’initiation à l’urbanisme pour enfants au Pavillon de l’Arsenal et a récemment achevé un travail de recherche théorique sur les paysages du boulevard périphérique de Paris.