La phrase

Brûler, en esprit, tous ces livres, tous ces mots – toutes ces incomparables, subtiles, profondes, mortelles pensées. Pour s’ouvrir à la pluie qui tombe, traversée de moucherons, d’insectes, à ce pays gris et vert ; à un craquement dans les pierres du mur ou le bois de la porte.

Philippe Jaccottet, “Carnets 1968-1979”, La Semaison, Œuvres, Gallimard, “Bibliothèque de la Pléiade”, 2014, p. 597  

C N L

CNL
Fiche personnelle
Irène Laplanche
Critique à nonfiction.fr
Biographie

Après des études littéraires en classe préparatoire, Irène Laplanche est entrée en 2008 à l’Ecole Nationale Supérieure du Paysage de Versailles. Elle a passé 6 mois en Australie où elle a travaillé avec l’agence SAALA à des projets et concours de paysage et d’aménagement d’espaces publics. Elle encadre des ateliers d’initiation à l’urbanisme pour enfants au Pavillon de l’Arsenal et a récemment achevé un travail de recherche théorique sur les paysages du boulevard périphérique de Paris.