Suivez-nous

FacebookRSS

Critiques artistiques

Chroniques

Actuel Moyen Age : le présent au prisme du passé

Le JT de Socrate : regards philosophiques sur l'actualité

Chroniques scolaires : l'éducation au crible des sciences sociales

Chronique électronique : penser les musiques électroniques

L'Age de nos adages : actualité de la sagesse ancestrale

Inde-Pakistan : l'inquiétant regain des tensions

Toutes nos chroniques >>


Grands entretiens

Aurélien Bellanger, sur Le grand Paris

Massimo Recalcati, sur Mélancolie et création chez Vincent Van Gogh

David Djaïz, sur La guerre civile n'aura pas lieu

Johann Chapoutot, sur La révolution culturelle nazie (1/2)

Johann Chapoutot, sur La révolution culturelle nazie (2/2)

Nicolas Truong, sur Interview

Jean-Yves Leloup, sur l'émergence des musiques électroniques

Juliette Sibon, sur Chasser les juifs pour régner

Julie Brochen, sur Molly S

Daria Deflorian, Antonio Tagliarini, sur Ce ne andiamo... et Il Cielo...

Carole Thibaut, sur Monkey Money

Vito Mancuso, La doctrine chrétienne ne peut survivre que si elle évolue

Laurent Bazin, Mohamed Bridji, L'identité nationale est une arme de guerre

Amir Reza Koohestani, sur Hearing

Nathalie Quintane, sur Que faire des classes moyennes?

Patrick Weil, sur Le sens de la République (2/2)

Patrick Weil, sur Le sens de la République (1/2)

Xavier Lemaire, Isabelle Andréani, sur le Cycle Xavier Lemaire

Rémi Lefebvre, Les primaires contre la démocratie ?

Nicolas Lebourg, Stéphane François, Histoire de la haine identitaire

Benoît Chantre, Les derniers jours de René Girard

Davide Luglio, Le style de la pensée italienne

Constance Gard, Psychotiques, bipolaires : médicaments ou suppléance ?

Pierre-Yves Gomez, Intelligence du travail

Eloi Laurent, Nos (nouvelles) mythologies économiques

François Dubet, Ce qui nous unit

Jill Stein, L'impossible "troisième homme"

Joël Pommerat, sur Ca ira (Fin de Louis)

Pierre-Henri Castel, Le cas Paramord

Laurent Fréchuret, sur Une trop bruyante solitude

Siddiq Wahid, Les tensions du Cachemire

Jean Vigreux, Le front populaire, l'échapée belle

Denis Clerc, Cessons de punir les pauvres

Dominique Mazéas et Anne-Sylvie Pelloux, La prise en charge de l'autisme

Lyiang Kim, Resident Forever

Romain Lajarge, Le pari grenoblois

Tous nos entretiens >>


Dossiers

La France à l'heure de l'Italie : philosophie, histoire, lettres

L'agrégation 2017, avec nonfiction.fr

Les printemps arabes : cinq ans après

Le travail en débat : au-delà de la loi El Khomri

Polyphonies syriennes : écrivains, intellectuels et artistes résistent

Djihadisme à la française : comprendre la radicalisation


Tous nos dossiers >>


Littérature

Le livre numérique

Couverture ouvrage

Bernard Prost Xavier Maurin Mehdi Lekehal
Editions du Cercle de la Librairie

Le livre numérique
[dimanche 03 novembre 2013]


Un ouvrage technique sur le livre numérique, au-delà des polémiques entre le monde de l'édition et les nouvelles technologies qui s'adresse plus aux professionnels qu'au grand public.

On ne compte plus les publications qui s’interrogent sur l’avenir du livre face au déferlement des technologies numériques. Sobrement intitulé Le Livre numérique, l’ouvrage de trois professionnels de l’édition électronique Bernard Prost, Xavier Maurin et Mehdi Lekhal (sans oublier la participation de Tony Anatrella avocat spécialisé dans le droit d’internet et des TIC) se distingue par une  approche délibérément dépassionnée. Il est vrai également que le public visé est plutôt celui des professionnels du livre (éditeurs, auteurs, bibliothécaires, étudiants) que le grand public (l’ouvrage est publié dans la collection "Pratiques éditoriales"). Mais ce dernier peut trouver matière à réflexion dans cette synthèse brève et solidement documentée.

Il peut être utile en effet d’éviter les imprécations, le ton apocalyptique ou les souvenirs émus sur un monde qui serait en voie de disparition, pour s’efforcer au contraire, dans une perspective plus professionnelle que militante, de dresser de façon nuancée un état des lieux et de suivre les évolutions en cours. Soucieux de faire comprendre la diversité et la complexité d’un monde en mouvement encore loin d’avoir trouvé son point d’équilibre, les auteurs définissent l’objet "livre numérique" en rappelant combien le papier lui-même, le livre imprimé, en partie lié avec l’univers numérique (par exemple, dans le processus de fabrication). Ils envisagent ensuite les nouvelles pratiques de lecture en soulignant les difficultés des agents de la chaîne du livre (auteurs, éditeurs, diffuseurs, distributeurs) à mettre en place un nouveau modèle économique alors même que les supports, les standards ne sont pas fixés et vont sans doute encore évoluer au rythme des innovations techniques et de la concurrence économique. Le livre se termine sur un riche chapitre consacré à cette question du livre comme bien d’échange. Le nouveau support créant en effet dans ce domaine une rupture radicale avec l’ancien monde de l’édition, du papier, avec ses contraintes de fabrication, de stockage et de diffusion. Les auteurs n’hésitent cependant pas à mettre en évidence les limites et les contraintes du livre numérique ainsi que les solutions qui se mettent en place. Que deviennent les notes de bas de page ? Qu’est-ce qu’un index dans un livre numérique ? Comment articuler le texte et les illustrations ? Tous les livres se prêtent-ils à ce format ?

L’autre originalité de l’ouvrage est que si, bien entendu, la comparaison avec le livre imprimé reste inévitable, ce dernier n’est jamais érigé en modèle indépassable ou en norme implicite. Les auteurs prennent acte de la réalité  incontestable de la publication et de la lecture numérique et des problèmes spécifiques (aussi bien sur le plan technique qu’économique ou juridique) qu’elles posent. Sous son aspect professionnel et neutre, il prend de fait partie. Car en constatant l’apparition et le développement de nouvelles pratiques d’écriture, d’édition et de lecture, ils banalisent à juste titre le livre numérique et déplacent le débat : il ne s’agit plus de s’interroger sur sa légitimité mais de répondre à des questions précises (et parfois très techniques) sur les standards, les formats de fichiers, les métadonnées, la vente et l’achat de ce nouveau type de produit culturel. Cette volonté de distance et d’objectivation se manifeste également lorsqu’ils décrivent les différents formats de fichiers. Néanmoins, évoquant les luttes commerciales et la prépondérance de certains acteurs sur le marché du livre numérique (notamment Amazon), les auteurs défendent le modèle français du prix unique du livre numérique, seul moyen de sauvegarder l’indépendance des libraires "sur ce marché si particulier".

Utilement complété par un glossaire, l’ouvrage rendra de précieux services aux professionnels du livre désireux de comprendre ce qui en est jeu dans le mouvement d’un support vers l’autre. Mais en raison de cet objectif, l’ouvrage sera de ce fait vite dépassé tant il s’inscrit dans un présent très circonscrit.

 

Commenter Envoyer à un ami imprimer Charte déontologique / Disclaimer digg delicious Creative Commons Licence Logo

2 commentaires

Avatar

W. Galvani

21/11/13 14:27
@H. Joly : en effet. C'est le cas également pour d'autres publications du genre dont... L'édition numérique de M. Dacos et P. Mounier aux éditions La Découverte.
Avatar

H. Joly

13/11/13 07:08
Il est amusant de constater que cet ouvrage n'est semble-t-il pas proposé par l'éditeur en version numérique, seule l'édition papier à 25 euros étant disponible !

Déposez un commentaire

Pour déposer un commentaire : Cliquez ici

A lire aussi dans nos archives...
A propos de Nonfiction.fr

NOTRE PROJET

NOTRE EQUIPE

NOTRE CHARTE

CREATIVE COMMONS

NOUS CONTACTER

NEWSLETTER

FLUX RSS

Nos partenaires
Slate.fr