La phrase

Il y a d'excellentes raisons de combattre l'Occident, il y a d'excellentes raisons de vouloir la fin de cette société, et qui ne se réduisent en rien au fait de vouloir y répandre la terreur. Cazeneuve et les spin doctors de l'antiterrorisme n'y peuvent rien : ce n'est pas en enfermant toujours plus leurs ennemis dans la figure du monstre, ni en multipliant contre eux les procédures judiciaires les plus démentes, que les démocraties occidentales retrouveront leur honneur perdu.

Collectif de Tarnac, Le Monde, 18 juillet

C N L

CNL
Le cerveau décodé
[vendredi 07 septembre 2012 - 15:00]
Psychiatrie
Couverture ouvrage
Le cerveau sur mesure
Éditeur : Odile Jacob
290 pages / 22,99 € sur
Résumé : Un état des lieux des possibilités ouvertes par les neurosciences dans l'appréhension du cerveau humain.

Longtemps considéré comme un organe figé dépourvu de toute capacité régénératrice, le cerveau évolue en réalité tout au long de la vie et se reconfigure en permanence. L'ouvrage de Jean-Didier Vincent et Pierre-Marie Lledo vise à faire le point sur les perspectives ouvertes par la découverte de la plasticité cérébrale, cette aptitude du cerveau adulte à produire de nouvelles cellules, notamment pour soigner des maladies neurologiques.

Une première partie de l'ouvrage est consacrée à l'histoire du cerveau humain et à son développement. Celle-ci apparaît, il y a environ deux cent mille ans, porteuse d'un cerveau moderne qui n'a pas évolué depuis. Avec ses 900 grammes de cerveau, Homo erectus a ainsi inventé la société : le partage du travail, la domestication du feu, la cuisson des aliments et les technologies de l'argile. L'étude du cerveau humain nous montre aussi que la croissance de notre cerveau présente deux singularités par rapport à celui des autres mammifères : la première étant de nécessiter deux décennies pour s'achever, la seconde d'être très immature à la naissance (atteignant à peine 25% de sa taille adulte). Dans ce contexte, durant une période précoce, le cerveau reste extrêmement vulnérable aux conditions du monde extérieur dans lequel il évolue. A cet égard, le film de François Truffaut, L'enfant sauvage, inspiré de l'histoire de Victor de l'Aveyron, témoigne des dégâts causés lorsque cette expérience n'est pas au rendez-vous. Si les processus génétiques sont déterminants dans la construction et le développement des aptitudes cognitives, expliquent les auteurs, l'expérience du sujet et l'apprentissage jouent par conséquent également un rôle incontestable.

La seconde partie du livre s'articule principalement autour du thème de la neuroplasticité. Cette faculté qui s'exprime tout au long de la vie du sujet désigne la capacité du cerveau à réorganiser ses circuits nerveux en fonction de l'expérience et des stimulations du monde extérieur. La fin des années 1970 et le début des années 1980 ont connu les premières preuves expérimentales de la plasticité sensorielle et motrice du cerveau adulte, rappellent les auteurs. Des études ont alors montré que lorsque l'on privait d'entrée sensorielle une région donnée du cerveau, celui-ci développait la capacité de suppléer à cette insuffisance en faisant appel à des structures adjacentes. Les neurosciences ont depuis fait du cerveau plastique l'un des paradigmes centraux du cerveau humain ; celui-ci est appréhendé en tant qu'objet capable de modifier l'organisation de ses propres circuits nerveux en fonction des expériences vécues par le sujet.

Un des exemples de cette plasticité concerne la production continue de nouveaux neurones dans un cerveau sain, ou qui a subi les dégâts à la suite d’un traumatisme. De nombreuses tentatives expérimentales cherchent aujourd'hui à mieux contrôler cette plasticité extrême pour permettre une récupération fonctionnelle, totale ou partielle, de personnes atteintes de désordres neurologiques. La découverte de la plasticité cérébrale est également à l'origine de l'émergence de programmes de remédiation neurodéveloppementale assistée par ordinateur qui pourraient s'avérer efficaces dans le traitement des troubles de l'hyperactivité et être un outil précieux dans le traitement de la maladie d'Alzheimer, soulignent les auteurs. Ces nouvelles technologies de remédiation cognitive qui permettent de stimuler l'attention, la mémoire, ou encore le langage favoriseraient l'acquisition de stratégies compensatoires par le cerveau adulte.

Cet essai ouvre au monde fascinant du système nerveux. La découverte de la plasticité neuronale offre un espoir pour pallier certains dysfonctionnements cérébraux et permettre demain de mieux cibler et soigner des troubles neurologiques. Si cette malléabilité peut se mettre en évidence et se mesurer, on ne sait néanmoins pas l'expliquer réellement aujourd'hui. Il est encore loin le temps de comprendre où se nichent tous les secrets du cerveau humain..

Leslie ASTRUC
Titre du livre : Le cerveau sur mesure
Auteur : Jean-Didier VINCENT, Pierre-Marie LLEDO
Éditeur : Odile Jacob
Collection : Sciences
Date de publication : 12/01/12
N° ISBN : 2738127096
Commenter Envoyer à un ami imprimer Charte déontologique / Disclaimer digg delicious Creative Commons Licence Logo

Aucun commentaire

Déposez un commentaire

Pour déposer un commentaire : Cliquez ici