Chroniques

Actuel Moyen Age : le présent au prisme du passé

Le JT de Socrate : regards philosophiques sur l'actualité

Nation ? La fabrique du lien social

Chroniques scolaires : l'éducation au crible des sciences sociales

Regards sur le Pakistan : militance et terrorisme

TOUTES NOS CHRONIQUES

Dossiers

L'agrégation 2017, avec nonfiction.fr

Les printemps arabes : cinq ans après

Le travail en débat : au-delà de la loi El Khomri

Polyphonies syriennes : écrivains, intellectuels et artistes résistent

Djihadisme à la française : comprendre la radicalisation

TOUS NOS DOSSIERS

Bibliothèques Odéon

Comment réparer l'enseignement des mathématiques ?
[samedi 31 mars 2012 - 08:00]

Solomon Garfunkel (Directeur du Consortium for Mathematics and its applications) et David Mumford (Médaille Fields, Professeur Émérite à Brown University) ont récemment publié un article retentissant dans le ''New York Times'' du 28 Aout 2011, intitulé "How to fix our math education ?"

Dans cet article, Garfunkel et Mumford plaident pour une réforme de l'enseignement des mathématiques aux Etats-Unis qui mettrait l'accent sur l'application des mathématiques à des problèmes de la vie quotidienne ou des sciences naturelles, plutôt que sur leur apprentissage ''in abstracto''. Il s'agirait avant tout de fournir aux élèves le moyen de comprendre les mathématiques qui ont un impact sur leur vie quotidienne.

Il ne s'agit cependant pas d'opposer une conception utilitariste des mathématiques à l'apprentissage du raisonnement abstrait. Au contraire : le point de vue de Garfunkel et Mumford est que le raisonnement abstrait s'apprend mieux en se basant sur des applications concrètes. Par exemple, ici, ils soutiennent que l'apprentissage de la programmation informatique est probablement l'un des meilleurs moyens de développer une compréhension de la logique mathématique.

Le journal'' Le Monde'' a publié le 14 Septembre 2011 une traduction du premier texte : Comment réparer l’enseignement des mathématiques ?

De plus, le 4 avril, Solomon Garfunkel sera à Paris (Institut Poincaré) pour parler de l'enseignement des mathématiques. Son intervention sera suivi d'une intervention de Alexandre Borovik, mathématicien qui s'est penché sur l'enseignement des mathématiques du point des vue des sciences cognitives.


Tous les renseignements sont ici.

Florian COVA
Commenter Envoyer à un ami imprimer Charte déontologique / Disclaimer digg delicious Creative Commons Licence Logo

Aucun commentaire

Déposez un commentaire

Pour déposer un commentaire : Cliquez ici