La phrase

Il me semble qu’il y a aujourd’hui une confusion entre espace public et espace privé : les gens parlent des œuvres comme si elles étaient dans leur salon, chacun se croit chez soi face aux espaces de création. Or, le terrain de l’art doit permettre aux artistes de casser les choses, les démonter, les observer et les exposer autrement. L’opposition entre liberté de parole et liberté d’expression se répète un peu trop souvent, et je ne vois pas de limite à ce type d’actions.

Diane Ducruet au sujet son oeuvre censurée au Mois de la photo, Le Monde , 4 novembre 2014  

La Cité des Livres avec Jean-Noël Jeanneney le lundi 2 avril
[mardi 27 mars 2012 - 11:00]

La Cité des Livres vous invite à un débat avec Jean-Noël Jeanneney autour de L'Etat blessé (Flammarion), le lundi 2 avril à 18h45 à la Fondation Jean-Jaurès, 12 Cité Malesherbes, 75009 Paris, animé par Frédéric Ménager-Aranyi.

Extrait :  "Or, voici que cet Etat si précieux risque de se trouver dévoyé. Le voici déséquilibré et dévalorisé depuis que Nicolas Sarkozy a accédé, en 2007, à sa tête. Cet homme ne sait pas parler de l'Etat. Il ne sait pas parler à l'Etat. Le chagrin que peuvent en éprouver les républicains serait de toujours: dans le paysage redoutable qui nous entoure, il se mue parfois en angoisse."

Jean-Noël Jeanneney est historien et ancien secrétaire d'Etat sous François Mitterrand. 

Une critique de L'Etat blessé a été publiée sur nonfiction.fr : " Etat d'alerte ".

L'accès à la Cité se fait par la rue des Martyrs. Il suffit d'appuyer sur n'importe quel bouton du digicode pour ouvrir la grille d'entrée à la Cité. 

Inscriptions à citedeslivres@gmail.com. 

LA RÉDACTION
Commenter Envoyer à un ami imprimer Charte déontologique / Disclaimer digg delicious Creative Commons Licence Logo

Aucun commentaire

Déposez un commentaire

Pour déposer un commentaire : Cliquez ici