La phrase

Les événements n'ont pas d'intérêt en eux-mêmes, mais ils sont comme réverbérés par l'imaginaire et la rêverie. Par la manière dont on les a rêvés, dont parfois on les a mélangés et amalgamés, on a mis sur eux une sorte de phosphorescence, ils sont métamorphosés. En écrivant ainsi, j'ai l'impression d'être plus proche de moi-même que si j'écrivais d'un simple point de vue autobiographique.

Patrick Modiano, prix Nobel de littérature 2014, Télérama, le 4 octobre 2014

C N L

CNL
La Cité des Livres avec Jean-Noël Jeanneney le lundi 2 avril
[mardi 27 mars 2012 - 11:00]

La Cité des Livres vous invite à un débat avec Jean-Noël Jeanneney autour de L'Etat blessé (Flammarion), le lundi 2 avril à 18h45 à la Fondation Jean-Jaurès, 12 Cité Malesherbes, 75009 Paris, animé par Frédéric Ménager-Aranyi.

Extrait :  "Or, voici que cet Etat si précieux risque de se trouver dévoyé. Le voici déséquilibré et dévalorisé depuis que Nicolas Sarkozy a accédé, en 2007, à sa tête. Cet homme ne sait pas parler de l'Etat. Il ne sait pas parler à l'Etat. Le chagrin que peuvent en éprouver les républicains serait de toujours: dans le paysage redoutable qui nous entoure, il se mue parfois en angoisse."

Jean-Noël Jeanneney est historien et ancien secrétaire d'Etat sous François Mitterrand. 

Une critique de L'Etat blessé a été publiée sur nonfiction.fr : " Etat d'alerte ".

L'accès à la Cité se fait par la rue des Martyrs. Il suffit d'appuyer sur n'importe quel bouton du digicode pour ouvrir la grille d'entrée à la Cité. 

Inscriptions à citedeslivres@gmail.com. 

LA RÉDACTION
Commenter Envoyer à un ami imprimer Charte déontologique / Disclaimer digg delicious Creative Commons Licence Logo

Aucun commentaire

Déposez un commentaire

Pour déposer un commentaire : Cliquez ici