Chroniques

Idéographies : cartographies des idées en 2017

Actuel Moyen Age : le présent au prisme du passé

Le JT de Socrate : regards philosophiques sur l'actualité

Chroniques scolaires : l'éducation au crible des sciences sociales

Inde-Pakistan : l'inquiétant regain des tensions

TOUTES NOS CHRONIQUES

Grands entretiens

Daria Deflorian, Antonio Tagliarini, sur Ce ne andiamo... et Il Cielo...

Carole Thibaut, sur Monkey Money

Vito Mancuso, La doctrine chrétienne ne peut survivre que si elle évolue

Laurent Bazin, Mohamed Bridji, L'identité nationale est une arme de guerre

Amir Reza Koohestani, sur Hearing

Nathalie Quintane, sur Que faire des classes moyennes?

Patrick Weil, sur Le sens de la République (2/2)

Patrick Weil, sur Le sens de la République (1/2)

Xavier Lemaire, Isabelle Andréani, sur le Cycle Xavier Lemaire

Rémi Lefebvre, Les primaires contre la démocratie ?

Nicolas Lebourg, Stéphane François, Histoire de la haine identitaire

Benoît Chantre, Les derniers jours de René Girard

Davide Luglio, Le style de la pensée italienne

Constance Gard, Psychotiques, bipolaires : médicaments ou suppléance ?

Pierre-Yves Gomez, Intelligence du travail

Eloi Laurent, Nos (nouvelles) mythologies économiques

François Dubet, Ce qui nous unit

Jill Stein, L'impossible "troisième homme"

Joël Pommerat, sur Ca ira (Fin de Louis)

Pierre-Henri Castel, Le cas Paramord

Laurent Fréchuret, sur Une trop bruyante solitude

Siddiq Wahid, Les tensions du Cachemire

Jean Vigreux, Le front populaire, l'échapée belle

Denis Clerc, Cessons de punir les pauvres

Dominique Mazéas et Anne-Sylvie Pelloux, La prise en charge de l'autisme

Lyiang Kim, Resident Forever

Romain Lajarge, Le pari grenoblois

TOUS NOS ENTRETIENS

Dossiers

La France à l'heure de l'Italie : philosophie, histoire, lettres

L'agrégation 2017, avec nonfiction.fr

Les printemps arabes : cinq ans après

Le travail en débat : au-delà de la loi El Khomri

Polyphonies syriennes : écrivains, intellectuels et artistes résistent

Djihadisme à la française : comprendre la radicalisation

TOUS NOS DOSSIERS

Le bio est-il toujours beau ?
[mardi 17 janvier 2012 - 18:00]
Agriculture
Couverture ouvrage
Tout beau, tout bio ? L'envers du décor
Éditeur : L'Aube
215 pages
Résumé : Recueil d’opinions d’acteurs français du système alimentaire qui balayent les interrogations et les contradictions qui agitent la planète de l'agriculture biologique. 

Sacré univers que celui de l’agriculture biologique ! Avant d’être un signe officiel d’identification de la qualité encadré par un cahier des charges détaillé, avant d’être un marché en pleine croissance, l’agriculture biologique est une idée, un concept construit en réaction à la "modernisation" de l’agriculture, à sa révolution chimique et énergétique. Ainsi, l’univers de l’agriculture biologique est aujourd’hui composé d’une kyrielle d’acteurs institutionnels, professionnels, associatifs, syndicaux d’avis et de préoccupations très différents.

Les essais sont le plus souvent des ouvrages qui défendent ou dénoncent une thèse. Là, au contraire, François Desnoyers et Elise Moreau choisissent de mettre en perspective, sous la forme de citations d’acteurs, les positions, les interrogations et les coups de gueules de chacun. Surprenant !

Pour cela, ils structurent le livre autour de pierres d’achoppement.

L’agriculture biologique est, comme son nom l’indique, un mode de production agricole. L’ouvrage aborde dans ses deux premiers tiers les enjeux autour de la production : comment le bio est accueilli dans les organisations agricoles et l’ostracisme dont sont (seraient ?) victimes ses représentants dans certaines grandes organisations professionnelles ; les motivations diverses des agriculteurs (pécuniaire, éthique, sanitaire, environnementale) à faire le choix de la conversion ; l’opportunité que représentent ces marchés dans le contexte du marasme économique dans lequel se trouvent nombre de filières agricoles ; les difficultés techniques de la conversion et les politiques qui visent l’accompagnement de cette étape ; les limitent écologiques et sanitaires des pratiques actuellement développées.

Mais l’agriculture biologique est aussi un marché dans lequel interviennent producteurs, transformateurs, distributeurs, consommateurs. Et ce marché est de plus en plus mondialisé. L’ouvrage aborde dans son dernier tiers les enjeux liés à cette deuxième dimension. Les approches différentes des distributeurs sur ce marché, en particulier celle de la grande distribution qui domine désormais la commercialisation des produits bio ; les motivations des consommateurs plus ou moins altruistes, plus ou moins égoïstes ; le respect des valeurs à l’origine du mode de production biologique dans le cadre d’importations qui parcourent plusieurs milliers de kilomètres pour satisfaire un marché français en déficit structurel ; les risques quant à la qualité des importations.

Ainsi, Tout beau, tout bio ? est un livre dont la forme interrogative du titre est à l’image de son contenu : un livre qui pose plus de questions qu’il ne donne de réponses et qui laisse ainsi toute latitude au lecteur de creuser les différentes questions pour se faire sa propre opinion.

Romain VASSOR
Titre du livre : Tout beau, tout bio ? L'envers du décor
Auteur : François Desnoyers, Elise Moreau
Éditeur : L'Aube
Collection : L'urgence de comprendre
Date de publication : 08/09/11
N° ISBN : 2815902443
Commenter Envoyer à un ami imprimer Charte déontologique / Disclaimer digg delicious Creative Commons Licence Logo

Aucun commentaire

Déposez un commentaire

Pour déposer un commentaire : Cliquez ici