Saison culturelle européenne, J-7
[mardi 24 juin 2008 - 12:00]
Christine Albanel ainsi que ses principaux partenaires, ont présenté hier lors d'une conférence de presse les priorités européennes de la France dans le domaine de la culture et des médias à l'occasion de la Présidence française de l'Union européenne, ainsi que la Saison culturelle européenne, qui débutera le 1er juillet et se terminera le 31 décembre. Le programme politique de la Ministre de la Culture et de la communication pour cette présidence s'organisera autour de trois problématiques principales. Nonfiction.fr en reprend les grandes lignes en soulignant les points qui nous semblent les plus intéressants.


"Valorisation et promotion de l'accès au patrimoine européen"

Partant du constat que l'Europe, qui est avant tout une réalité économique, n'est pas entrée dans la culture des Européens, plusieurs actions sont menées pour aider le public à identifier comme européens certains patrimoines particulièrement symboliques.

Parmi les initiatives les plus stimulantes, citons le projet "Europeana", qui devrait être opérationnel le 20 novembre. Il s'agit d'un vaste programme de numérisation, une Bibliothèque numérique européenne, associant des dizaines de structures culturelles à travers le continent, afin de rendre accessible 2 000 ans d'histoire culturelle bigarrée. Toutes sortes d'archives, images, sons, vidéos, livres, revues, seront regroupées sur un même portail. Une version de démonstration est dors et déjà disponible.

Dans le même esprit, Culturesfrance, en partenariat avec l'INA, lancera dès le 1er juillet, accessible à tous gratuitement, le site l'Europe des cultures : une grande fresque de 350 vidéos d'archives, tirées majoritairement de la télévision française, couvrant les 27 pays membres, dans tous les domaines de l'art et de la culture (architecture, arts visuels, cinéma, littérature, spectacle...).


"Promotion de la création culturelle à l'ère du numérique"

Alors qu'en France le débat fait rage autour des lois sur la propriété intellectuelle et la chasse aux pirates1, Christine Albanel entend profiter de la présidence française pour mettre cette question sur la table de discussion avec ses homologues européens. L'idée n'est pas d'imposer une vision du droit d'auteur à la française, mais "convaincue que la démarche française est une démarche solide et responsable", elle semble vouloir la partager avec d'autres pays.


"Promotion du dialogue interculturel et de la diversité culturelle et linguistique"

Ainsi la programmation de la saison culturelle européenne2, placée sous le signe de l'échange, se propose d'illustrer ce principe avec force. Des partenariats, ou tandems, entre artistes ; des expositions d'envergure ; des colloques, spectacles, événements divers à consonance interculturelle, faisant intervenir et se rencontrer divers acteurs de la culture européenne... autant d'événements dont on ne peut que se réjouir.

Signalons notamment une initiative inédite et enthousiasmante : la Comédie française partira en tournée dans dix pays d'Europe centrale et orientale, de novembre 2008 à février 2009. Dans un même spectacle, deux pièces, faisant intervenir des auteurs et metteurs en scène européens, seront présentées : l'Anglais Dan Jemmett donnera une mise en scène des Précieuses ridicules de Molière ; le Bulgare Galin Stoev, quant à lui, s'attaquera avec les acteurs du Français à la pièce de l'Italien Spiro Scimone, La Festa.


> Vous pouvez retrouver l'intégralité du dossier de presse, des programmes et descriptions sur le site du ministère de la Culture (page des actualités).

rédacteur : Hervé CHARTON, Critique à nonfiction.fr
Illustration : Frederic_Sean / flickr.com

Notes :
1 - Lien vers notre dossier : la riposte à la riposte.
2 - Lien indisponible à ce jour.