La phrase

Le désespoir me paraît éminemment raisonnable et ennuyeux. Je n’ai aucune patience face à des artistes dont la fonction première est de formuler l’impossibilité de leur art, qui en un sens font de la mélancolie un produit de consommation – tout comme je ne m’intéresse pas aux artistes qui sont exclusivement affirmatifs et qui ont fait de la stupidité de la culture un fétiche commercial. Les ballons en forme de chiens, etc. Je crois que le plaisir sexuel, la couleur étrange du ciel après un orage, le flot des feux arrière des voitures sur un pont ou la façon dont le silence s’affine ou s’épaissit avant que la musique ne commence – le politique doit harnacher tout cela. Le politique doit poser un harnais sur le libidinal.  

Ben Lerner, The Believer, septembre 2014 (traduction de nonfiction)

C N L

CNL

RECHERCHE AVANCÉE

ARTICLES
Recherchez sur le site
AUTEURS
Rech. un auteur de livre
TITRES
Recherchez un titre
CONTRIBUTEURS
Rech. les articles de
Essais politiques
Couverture ouvrage
En finir avec l'Europe
Éditeur : La Fabrique
Essais politiques
Couverture ouvrage
Non à l'Europe allemande. Vers un printemps européen ?
Éditeur : Autrement
Union Européenne
Couverture ouvrage
L'Union européenne peut-elle devenir une grande puissance ?
Éditeur : Documentation française
Europe
Couverture ouvrage
L'Europe peut-elle se passer d'un gouvernement économique ?
Éditeur : La Documentation Française
Union Européenne
Couverture ouvrage
Le champ de l'Eurocratie. Sociologie politique du personnel de l'UE
Éditeur : Economica
Europe
Couverture ouvrage
Hongrie : L'apprentie sorcière du nationalisme
Éditeur : Editions du Cygne
Essais politiques
Couverture ouvrage
La France est-elle finie ?
Éditeur : Fayard