La phrase

Il me semble qu’il y a aujourd’hui une confusion entre espace public et espace privé : les gens parlent des œuvres comme si elles étaient dans leur salon, chacun se croit chez soi face aux espaces de création. Or, le terrain de l’art doit permettre aux artistes de casser les choses, les démonter, les observer et les exposer autrement. L’opposition entre liberté de parole et liberté d’expression se répète un peu trop souvent, et je ne vois pas de limite à ce type d’actions.

Diane Ducruet au sujet son oeuvre censurée au Mois de la photo, Le Monde , 4 novembre 2014  

RECHERCHE AVANCÉE

ARTICLES
Recherchez sur le site
AUTEURS
Rech. un auteur de livre
TITRES
Recherchez un titre
CONTRIBUTEURS
Rech. les articles de
Communication, Numérique
Couverture ouvrage
Pour une écologie de l’attention
Éditeur : Seuil
Histoire
Couverture ouvrage
Les Finances des cités grecques
Éditeur : Belles Lettres
Philosophie
Couverture ouvrage
Ce que l'argent ne saurait acheter. Les limites morales du marché
Éditeur : Seuil
Science Politique
Couverture ouvrage
Du temps acheté. La crise sans cesse ajournée du capitalisme démocratique
Éditeur : Gallimard
Communication, Numérique
Couverture ouvrage
L'économie de l'attention
Éditeur : La Découverte
Europe
Couverture ouvrage
Europa. La dernière chance de l’Europe
Éditeur : XO édition / TF1 Editions
Economie
Couverture ouvrage
L'âge des Low-Tech
Éditeur : Seuil